PAC : Déclaration commune de la France et de l’Allemagne

M. Stéphane Travert, ministre de l’Agriculture et de l’alimentation et Mme Julia Klöckner, ministre fédérale de l’Alimentation et de l’agriculture d’Allemagne ont adopté une déclaration commune sur la future PAC.

=Communiqué de presse du ministère de l’Agriculture et de l’alimentation, 16 juillet 2018 : Stéphane Travert, ministre de l’Agriculture et de l’alimentation et Julia Klöckner, ministre fédérale de l’Alimentation et de l’agriculture d’Allemagne adoptent une déclaration commune sur la future PAC=

Stéphane Travert, ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation, et son homologue allemande Julia Klöckner, ministre fédérale de l’Alimentation et de l’Agriculture, ont adopté ce lundi 16 juillet une déclaration commune sur la future PAC qui a été présentée à l’ensemble des ministres européens de l’agriculture.

Comme ils s’y étaient engagés à l’occasion de leur rencontre le 25 juin dernier, les ministres allemand et français ont travaillé à une contribution commune à la préparation de la nouvelle PAC.

Les deux ministres ont souhaité rappeler dans cette déclaration leurs fortes attentes envers la future PAC, s’agissant notamment de sa capacité à répondre aux enjeux économiques, environnementaux et climatiques, et plus largement à la demande sociétale croissante vis-à-vis du secteur agricole pour une alimentation plus sûre et plus durable.

A cette fin, les deux ministres défendent la stabilisation du budget de la PAC à son niveau actuel. Ils se félicitent que leur déclaration commune renforce ainsi l’engagement de 20 États membres à défendre le maintien du budget de la
PAC tel qu’acté par le mémorandum sur la PAC du 31 mai 2018. Ce mémorandum dit "de Madrid" a été présenté par Stéphane Travert lors du conseil des ministres européens de l’agriculture de juin dernier à Luxembourg.

Stephane Travert et Julia Klockner soulignent également dans leur déclaration commune l’importance

  • du relèvement de l’ambition environnementale,
  • de l’amélioration du ciblage des aides directes,
  • du renforcement des outils de gestion des risques et des crises et plus largement des outils de la PAC pour accompagner la structuration des filières et leur montée en gamme.

Pour Stéphane Travert : «  Le travail effectué avec ma collègue Julia Klöckner depuis notre rencontre à Paris le 25 juin dernier conforte les positions que nous avons porté avec 19 autres Etats membres lors du dernier conseil à Luxembourg. Je me félicite que l’Allemagne nous ait rejoint dans l’opposition au projet de budget proposé par la Commission sur la PAC ! Une parole commune franco-allemande est essentielle pour garantir la valeur ajoutée européenne de cette politique majeure de l’Union européenne. Elle doit permettre la modernisation de nos agricultures afin de les rendre plus compétitives et répondre toujours mieux aux attentes des citoyens et consommateurs européens »./.

La déclaration commune sur la future PAC adoptée par M. Stéphane Travert, ministre de l’Agriculture et de l’alimentation et par Mme Julia Klöckner, ministre fédérale de l’Alimentation et de l’agriculture d’Allemagne est disponible ici

Dernière modification : 20/11/2018

Haut de page