Visite du secrétaire d’État Jean-Baptiste Lemoyne au Canada et au Québec

Le secrétaire d’État Jean-Baptiste Lemoyne s’est rendu au Canada, du 29 au 31 octobre dans le cadre de la mise en œuvre de l’accord économique et commercial global (AECG/CETA) entre l’Union européenne et le Canada. Il s’est rendu à Ottawa et à Toronto, ainsi qu’au Québec, à Montréal. Cette visite intervient juste après la publication du plan d’action présenté par le Gouvernement français le 25 octobre 2017.

M. Lemoyne a eu des entretiens avec notamment François-Philippe Champagne, ministre du commerce international du Canada, Lawrence MacAulay ministre de l’agriculture et de l’agroalimentaire du Canada ainsi qu’avec Michael Chan, ministre du commerce international de l’Ontario.

Accompagné de Jacques Maire, député des Hauts de Seine, il a rencontré des parlementaires canadiens membres du comité permanent du commerce international de la Chambre des Communes ainsi que des membres de la Chambre de commerce et d’industrie française au Canada et la Chambre de commerce de Montréal.

Il a évoqué avec ses interlocuteurs gouvernementaux l’accroissement des échanges et investissements attendus de l’entrée en vigueur du CETA et insistera sur la nécessité d’assurer une application exemplaire de l’accord. Il a détaillé auprès de ses interlocuteurs le plan d’action du Gouvernement pour sa mise en œuvre et a rappelé la volonté exprimée par la France d’intensifier le dialogue entre l’Union européenne et le Canada en vue d’initiatives complémentaires en matière de lutte contre le changement climatique.

A Montréal, il a rencontré Christine Saint-Pierre, ministre des relations internationales et de la francophonie du Québec, avec laquelle il a évoqué en particulier les prochaines échéances en matière de Francophonie.

Le secrétaire d’État a tenu à être accompagné d’une délégation de 15 PME afin de rendre visibles et tangibles les nouvelles opportunités économiques ouvertes par le CETA. Dans le domaine économique, il a également visité à Toronto le site de Thalès et l’incubateur Mars, site emblématique de l’innovation au Canada. Il y a rencontré des startups françaises pour échanger sur les politiques d’innovation, priorité croissante de nos relations bilatérales.

"Je suis très heureux de me rendre au Canada, et notamment au Québec, puisque la relation avec la France s’appuie sur un patrimoine historique commun, mais également sur la langue française en partage et désormais sur des ambitions partagées en terme d’augmentation de nos échanges économiques et de lutte contre le changement climatique » a déclaré le secrétaire d’État Jean-Baptiste Lemoyne. Il a ajouté que «  l’application provisoire de l’AECG/CETA donne un nouvel élan aux échanges entre nos deux pays. Nos présidences successives du G7 (Canada 2018 - France 2019) renforceront encore nos liens"./.

Dernière modification : 31/10/2017

Haut de page