Visio-conférence des ministres européens de la recherche

Les ministres européens en charge de la recherche ont échangé par le biais d’une visio-conférence le 29 mai 2020.

Communiqué de presse de la Présidence croate du Conseil de l’UE : Des investissements accrus et coordonnés sont essentiels à une relance meilleure et plus rapide

La présidence croate du Conseil de l’Union européenne a aujourd’hui tenu une vidéoconférence informelle des ministres de la Recherche de l’UE afin de discuter de la contribution de la recherche et de l’innovation à la relance de l’économie et au renforcement de la résilience de la société suite à la crise causée par la pandémie de Covid-19.

À la vidéoconférence, présidée par Blaženka Divjak, la ministre de la Science et de l’Éducation de Croatie, ont participé la vice-présidente exécutive Margrethe Vestager et la commissaire à l’Innovation, la Recherche, la Culture, l’Education et la Jeunesse, Mariya Gabriel. A l’initiative de la présidence croate, deux scientifiques reconnus ont aussi pris part à la vidéoconférence en tant que conférenciers invités, Peter Piot, conseiller scientifique auprès de la Présidente de la Commission européenne et Igor Rudan, professeur à l’Université d’Édimbourg.

Les ministres de la Recherche ont souligné l’importance d’investir dans la recherche et l’innovation, ainsi que le besoin de travailler ensemble pour trouver les remèdes appropriés à la pandémie. Ils ont reconnu que sans une action coordonnée par tous les acteurs du secteur de la Recherche et de l’Innovation, il sera difficile de surmonter la crise actuelle.

Les ministres ont échangé leurs vues sur les leçons tirées de la gestion de cette crise selon une perspective politique de R&I, ils ont discuté des liens entre investissement en R&I et création d’emplois futurs et ont examiné les manières d’améliorer la gouvernance de l’Espace européen de la recherche.

Un grand nombre de ministres ont souligné l’importance du partage de l’information et des données de la recherche. Ils ont mis en évidence le rôle de l’intelligence artificielle dans la création d’emplois futurs.

Par ailleurs, les ministres ont insisté sur l’importance du futur Programme-cadre pour la recherche et l’innovation - Horizon Europe. Dans ce contexte, les ministres ont appelé le besoin d’assurer la complémentarité et les synergies avec d’autres programmes de l’Union, ainsi que d’attirer des investissements additionnels dans la recherche au niveau régional, national et européen.

De nombreux ministres ont souligné le fait que la recherche et l’innovation jouent un rôle crucial dans le Plan de relance, contribuent aux objectifs du Pacte vert européen, renforcent la coopération avec les PME et promeuvent et développent la coopération internationale.

La commissaire européenne à l’Innovation, la Recherche, la Culture, l’Éducation et la Jeunesse, Mariya Gabriel, a déclaré : « Nos engagements pris pour moderniser nos économies, en les rendant plus vertes, plus numériques et plus résilientes, nous garantiront de sortir plus forts de cette crise. La recherche et l’innovation sont vitales pour assurer une relance durable pour tous. »

« La science est cruciale pour trouver la réponse à la crise, à la fois pour l’économie et pour consolider la prospérité culturelle, sanitaire, sociale et économique pour la société entière. Une coordination conjointe, le partage des données, l’implication citoyenne, l’investissement dans la science et l’attention aux emplois futurs ne sont que les principes de base pour faire face à la crise, avec l’objectif de protéger les citoyens et d’assurer une qualité de vie équilibrée et durable », a conclu la ministre Blaženka Divjak./.

Dernière modification : 02/06/2020

Haut de page