Une nouvelle étape pour l’Europe sociale

La ministre du Travail, Mme Muriel Pénicaud, a participé au Conseil emploi et politique sociale qui s’est déroulé à Luxembourg le 21 juin.

Communiqué de presse du ministère du Travail, 21 juin 2018 : Conseil EPSCO - une nouvelle étape pour l’Europe sociale

Muriel Pénicaud, Ministre du Travail, a participé au Conseil EPSCO (Emploi, politique sociale, santé et consommateurs) consacré à la politique sociale en Europe, ce jeudi 21 juin 2018, au Luxembourg. A l’issue du conseil, trois textes ont été adoptés, permettant la mise en œuvre concrète du socle européen des droits sociaux. Une volonté que le Président de la République Française a portée à Göteborg, en novembre 2017.

  • Un meilleur équilibre entre la vie professionnelle et la vie privée pour tous les citoyens européens • un droit à congé paternité au minimum de 10 jours ; • un droit individuel à congé parental de 4 mois minimum dont un mois et demi indemnisé ; • un droit à congé d’aidant familial, dont la durée sera fixée au niveau national.
  • L’adoption de ce texte favorise concrètement la convergence sociale en Europe
  • Des conditions de travail plus transparentes et plus prévisibles : le texte prévoit un accès aux informations plus simple pour qu’un salarié soit informé par écrit, dès les premiers jours de la relation de travail des conditions de ce travail (lieu de travail, salaire, durée de sa période d’essai, congés payés, convention collective, droits à formation…). C’est plus de droits pour les salariés européens.
  • Un règlement de coordination de sécurité sociale rénové, notamment pour ce qui concerne l’indemnisation des demandeurs d’emploi frontaliers. Avec cette révision, l’Europe adopte un régime plus équitable, fondé sur un principe simple : le chômage, s’il survient sera indemnisé là où les cotisations auront été payées.

Pour Muriel PÉNICAUD « L’adoption de ces textes est une étape importante pour une Europe mieux disante : nous avons créé des droits nouveaux pour les citoyens européens, et nous aurons demain des droits communs à l’ensemble de nos concitoyens européens. Aujourd’hui, c’est un pas de plus dans la construction de l’Europe sociale portée par l’ensemble du gouvernement ».

Déclaration de Mme Muriel Péncaud à l’issue du Conseil emploi et affaires politique sociale (Luxembourg, 21 juin 2018)

Partie 1

Partie 2

Dernière modification : 26/06/2018

Haut de page