Solutions dans le domaine agricole au travers de l’initiative 4 pour 1000

Communiqué du ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation : A Madrid, à l’occasion de la COP 25 sur le climat, Didier Guillaume met en avant les solutions dans le domaine agricole au travers de l’initiative 4 pour 1000

Didier Guillaume, ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation, a participé ce mercredi 11 décembre à Madrid à la journée de l’initiative 4 pour 1000, qui se tenait à l’occasion de la COP 25 sur le climat, pour témoigner de l’importance stratégique des secteurs agricoles et forestiers pour relever le défi climatique.

Le ministre et son homologue espagnol, Luis Planas, ont introduit la réunion annuelle de l’initiative 4 pour 1000, renouvelant tous deux leur soutien à l’initiative.

Le ministre a partagé l’expérience de la France qui a déjà mis en place des actions concrètes ayant un impact positif sur la préservation et l’amélioration des stocks de carbone organique dans les sols agricoles, en cohérence avec les objectifs du 4 pour 1000.

Il a fait part des avancées apportées par la récente étude de l’INRA précisant le potentiel technique de séquestration du carbone dans les sols français. Cette étude a permis d’identifier et de démontrer scientifiquement l’intérêt d’un certain nombre de pratiques visant à des degrés divers la préservation et l’augmentation des stocks de carbone. Le ministre a demandé au futur INRAE d’approfondir ses travaux et de tester la mise en place d’un indicateur simple de suivi du carbone organique du sol sur le territoire.

Didier Guillaume a jugé indispensable de passer à une échelle supérieure et avoir un impact plus grand. Pour le Ministre Didier Guillaume, la future PAC devra renforcer sa contribution à la lutte contre les changements climatiques.

Pour Didier Guillaume, « les agriculteurs sont engagés pour faire avancer les choses. Les secteurs agricole et forestier sont porteurs de solutions pour le climat, et les stratégies nationales devront intégrer des mesures concrètes, identifiées par l’initiative 4 pour 1000 »./.

Dernière modification : 11/12/2019

Haut de page