Réforme de la PAC 2020 : Didier Guillaume rencontre ses homologues allemand et polonais

Communiqué de presse du ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation, 8 octobre 2019

PNG - 564.7 ko
Le ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation, M. Didier Guillaume, avec ses homologues allemand et polonais, Mme Julia Klöckner et M. Jan Krzysztof Ardanowski.

M. Didier Guillaume s’est rendu le 8 octobre 2019 à Varsovie, en compagnie de son homologue allemande Julia Klöckner, sur invitation du ministre polonais, Jan Krzysztof Ardanowski pour une rencontre dite du « triangle de Weimar » des ministres de l’Agriculture. Ce format trilatéral favorise la coopération de trois grands États-membres de l’Union Européenne ; il ne s’était plus réuni dans son format agricole, depuis octobre 2016.

Cette réunion a notamment permis d’aborder différentes questions : la réforme de la politique agricole commune et son budget, la coopération scientifique, ainsi que la prochaine échéance du Brexit.

Les trois ministres ont affirmé leur attachement à la PAC, pilier de la construction européenne, et instrument essentiel de la souveraineté alimentaire européenne. Ils ont souligné le rôle majeur de la PAC dans le développement économique du secteur et le soutien du revenu agricole, ainsi que dans le dynamisme des territoires ruraux. Ils ont partagé l’objectif que la PAC contribue davantage à la lutte contre le changement climatique et à la préservation des ressources naturelles, ce qui nécessitera des ressources financières à la hauteur des enjeux.

À cette occasion, le ministre de l’Agriculture, Didier Guillaume a une nouvelle fois mis en avant l’importance de l’étiquetage de l’origine des produits alimentaires, se fondant sur l’expérimentation française relative à la provenance de la viande et du lait dans les produits transformés. Il a appelé ses collègues à faire avancer avec lui, la réglementation européenne pour plus de transparence dans l’information donnée au consommateur./.

Dernière modification : 09/10/2019

Haut de page