Pour une valorisation des atouts des régions ultrapériphériques de l’Union européenne

Mme Annick Girardin, ministre des outre-mer et Mme Amélie de Montchalin, secrétaire d’Etat aux Affaires européennes, ont eu une réunion le 19 novembre 2019 avec leurs homologues espagnol et portugais ainsi qu’avec les représentants des neuf régions ultrapériphériques.

JPEG

L’Espagne, la France, le Portugal et les neuf régions ultrapériphériques saluent la dynamique engagée dans ce cadre de coopération mutuelle et appellent à une pleine prise en compte des spécificités des régions ultrapériphériques (RUP), conformément à l’article 349 du traité sur le fonctionnement de l’Union européenne.

Les ministres et les neuf régions ultrapériphériques ont signé à cette occasion une déclaration politique par laquelle ils réitèrent leur engagement à poursuivre cette dynamique, tant dans ses orientations que dans sa méthode, en cohérence avec les orientations de la nouvelle Commission. Ils saluent à ce titre la mention des RUP dans la lettre de mission de la Commissaire désignée chargée de la cohésion et des réformes.

PDF - 187.1 ko
Déclaration politiqiue signée par la France, l’Espagne, le Portugal et les neuf régions ultrapériphériques
(PDF - 187.1 ko)

Dernière modification : 19/11/2019

Haut de page