Pont aérien humanitaire de l’UE vers la République démocratique du Congo

M. Jean-Yves Le Drian s’est rendu en République démocratique du Congo avec le commissaire européen à la gestion des crises, M. Janez Lenarcic, et le ministre des affaires étrangères et de la défense belge, M. Philippe Goffin.


`

‹ précédent | suivant ›

Communiqué du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères : Déplacement de M. Jean-Yves Le Drian (8 et 9 juin 2020)

Jean-Yves Le Drian, ministre de l’Europe et des affaires étrangères, a effectué les 8 et 9 juin une visite en République démocratique du Congo (RDC), avec le commissaire européen à la gestion des crises, Janez Lenarcic, et le ministre des affaires étrangères et de la défense belge, M. Philippe Goffin.

Ce déplacement conjoint s’inscrit dans le cadre de la mise en place d’un pont aérien humanitaire entre l’Union européenne et plusieurs pays africains, en vue de soutenir la continuité des opérations des organisations humanitaires et leur participation à la lutte contre l’épidémie de Covid-19.

A Kinshasa, la visite a inclus un entretien avec le président Tshisekedi, une participation à une réunion du comité ministériel en charge de la riposte contre la Covid-19, sous la présidence du Premier ministre, une visite de l’Institut national de recherche biomédical, et des rencontres avec les acteurs humanitaires et la société civile. La visite par le Ministre Le Drian d’un projet d’accueil des malades mis en oeuvre par la Croix Rouge française, sur financement du ministère de l’Europe et des affaires étrangères, a illustré le soutien de la France pour lutter contre les épidémies en RDC et plus globalement la mise en œuvre de l’initiative du Président de la République pour appuyer l’Afrique dans sa riposte face à la COVID-19.

A Goma, Jean-Yves Le Drian et Janez Lenarcic ont accueilli un des trois vols prévus dans le cadre du pont aérien humanitaire européen à destination de la RDC, qui au total permettront l’acheminement de 40 tonnes de fret humanitaire et près de 100 personnels d’ONG./.

Democratic Republic of Congo – Visit by Jean-Yves Le Drian (8-9 Jun. 2020)

On June 8 and 9, Minister for Europe and Foreign Affairs Jean-Yves Le Drian visited the Democratic Republic of Congo (DRC) with the European Commissioner for Crisis Management, Janez Lenarčič, and the Belgian Minister of Foreign Affairs and Minister of Defense, Philippe Goffin.

This joint visit is in conjunction with the establishment of a humanitarian airlift between the EU and several African countries to support continued operations by humanitarian organizations and their participation in the fight against the Covid-19 epidemic.

In Kinshasa, their visit included a meeting with President Tshisekedi ; participation in a meeting of the ministerial committee in charge of the Covid-19 response, chaired by the Prime Minister ; a visit to the National Institute of Biomedical Research ; and meetings with humanitarian and civil society actors. Minister Le Drian’s visit to a patient reception project set up by the French Red Cross with funding from the Ministry for Europe and Foreign Affairs illustrated France’s support for the fight against epidemics in DRC and more generally, the implementation of President Macron’s initiative to support Africa in its response to Covid-19.

In Goma, Jean-Yves Le Drian and Janez Lenarčič welcomed one of the three incoming flights that are part of the European humanitarian airlift to DRC ; they will be transporting a total of 40 tons of humanitarian cargo and nearly 100 NGO staffers./.

Communiqué de presse de la Commission européenne : Réaction mondiale face au coronavirus : pont aérien humanitaire de l’Union européenne vers la République démocratique du Congo (7 juin 2020)

Dans le cadre du pont aérien humanitaire de l’UE, trois vols à destination de la République démocratique du Congo (RDC) sont programmés, pour y transporter des travailleurs humanitaires et des fournitures essentielles afin d’aider le pays à lutter contre la pandémie de coronavirus.

Un premier avion à destination de la RDC décolle aujourd’hui, avec à son bord Janez Lenarčič, commissaire européen chargé de la gestion des crises, Philippe Goffin, ministre belge des affaires étrangères et de la défense et Jean-Yves Le Drian, ministre français de l’Europe et des affaires étrangères. À Kinshasa, ils seront reçus par le président de la RDC, S.E. Félix Tshisekedi et rencontreront des représentants d’organisations humanitaires et de la société civile dans la capitale et à Goma.

Le commissaire Lenarčič a fait la déclaration suivante : « Ces nouveaux vols du pont aérien humanitaire de l’UE vers la RDC apportent une aide d’urgence à ceux qui en ont le plus besoin. Vaincre à terme le coronavirus signifie travailler de concert, en particulier avec les pays africains qui sont nos principaux partenaires. Avec les trois vols à destination de la RDC, nous livrerons au total 40 tonnes de fret humanitaire. Il est dans notre intérêt commun d’œuvrer dans un esprit de solidarité. »

Le commissaire Lenarčič a également déclaré qu’en 2020, le financement humanitaire de l’Union européenne en faveur des personnes les plus vulnérables en RDC s’élevait à un montant total de 40,83 millions d’euros.

La cargaison des trois vols du pont aérien humanitaire de l’UE vers la RDC comprend :

  • des purificateurs d’eau, un soutien nutritionnel et des fournitures médicales générales ;
  • d’autres fournitures, telles que du matériel de laboratoire, des masques, des gants et des équipements de protection individuelle, qui sont également destinées à soutenir la réaction face au coronavirus en RDC, en complément des efforts déployés par le ministère de la santé de la RDC et l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et conformément au plan de riposte du pays à la COVID-19.

Les vols sont entièrement financés par l’UE et sont le produit d’un effort conjoint déployé par l’Union européenne, la Belgique, la France et des organisations d’aide humanitaire en coopération avec les autorités de la RDC.

Depuis le début du mois de mai, l’UE a organisé quatre autres vols humanitaires dans le cadre du pont aérien : trois à destination de la République centrafricaine et un vers Sao Tomé-et-Principe. D’autres vols sont prévus, notamment vers l’Afrique, mais aussi vers d’autres régions ayant des besoins humanitaires importants.

Contexte

Soutien de l’équipe d’Europe

Les opérations menées au titre du pont aérien humanitaire de l’UE font partie de la réaction globale de l’UE face à la pandémie de coronavirus, et s’inscrivent dans le cadre de l’approche de l’équipe d’Europe. Le soutien de l’équipe d’Europe à l’ensemble du continent africain dans la lutte contre la pandémie de coronavirus s’élève à 3,25 milliards d’euros, réaffirmant le rôle de l’UE en tant que partenaire de premier plan des pays africains. Ce financement aide les pays à renforcer leur système de santé et leur permet de soutenir leurs économies en ces temps difficiles, de former du personnel de santé et de développer leurs systèmes d’aide sociale.

Aide humanitaire et aide au développement de l’UE en RDC

Les besoins humanitaires en RDC sont parmi les plus élevés au monde. Alors qu’il doit lutter contre la pandémie de coronavirus, le pays est encore aux prises avec le virus Ebola (la 11e flambée épidémique du virus Ebola s’est déclarée le 1er juin 2020, juste au moment où la 10e était en train de diminuer), avec un foyer de rougeole et avec le choléra. Le financement humanitaire de l’UE pour 2020 en RDC comprend une aide humanitaire de l’UE récemment annoncée en réaction à la pandémie de coronavirus : 4,5 millions d’euros sont alloués à des mesures de prévention et de contrôle du coronavirus, ainsi qu’à l’accès à des soins de santé de qualité, à l’eau, à des systèmes d’assainissement et à des services d’hygiène. Un montant supplémentaire de 2,78 millions d’euros a été octroyé à l’Organisation mondiale de la santé (OMS) afin de soutenir tant la détection précoce de la maladie et la réaction face à celle-ci que l’expertise sur le terrain.

Grâce à son aide au développement, et plus particulièrement à un programme pluriannuel (2014-2020) doté d’un budget global de 222 millions d’euros, l’UE soutient également, entre autres secteurs, le système de soins de santé en RDC. L’aide ainsi fournie vise à améliorer à la fois l’accessibilité et la qualité des services de santé en soutenant les centres de santé et les hôpitaux, les autorités locales de surveillance sanitaire et le système d’approvisionnement en médicaments./.

Dernière modification : 10/06/2020

Haut de page