Participation de Mme Nathalie Loiseau au Conseil affaires générales

Mme Nathalie Loiseau a participé le 14 mai à la réunion du Conseil affaires générales à Bruxelles.

Budget

Les ministres ont procédé à un premier échange de vues sur la proposition de cadre financier pluriannuel présentée par la Commission européenne pour la période 2021-2027. Mme Nathalie Loiseau a manifesté le désaccord de la France avec la baisse drastique des paiements directs de la politique agricole commune proposée par la Commission.

Parallèlement, elle a accueilli favorablement certaines avancées contenues dans ce projet : une architecture plus lisible, et qui apporte une nouvelle réponse aux défis collectifs auxquels l’Union est confrontée, notamment migratoires, de sécurité et de défense et environnementaux ; un soutien renforcé à l’innovation, au numérique, à la recherche et à la mobilité des jeunes. La ministre a aussi appelé l’Union à faire preuve de davantage d’ambition, notamment en ce qui concerne la suppression des rabais et la création de nouvelles ressources propres.

Préparation du Conseil européen de juin

Les ministres ont préparé le Conseil européen des 28 et 29 juin. Mme Nathalie Loiseau a rappelé que ce sommet doit maintenir une dynamique ambitieuse à un an des prochaines élections européennes, s’agissant notamment des orientations pour l’avenir de l’Union économique et monétaire.

La ministre a également appelé à ce que le Conseil européen donne des orientations claires aux initiatives en matière de défense et comme sur la stratégie numérique et de soutien à l’innovation.

État de droit en Pologne

Les ministres ont examiné la situation de l’État de droit en Pologne. Dans une déclaration conjointe avec l’Allemagne, la ministre a réitéré le soutien de la France et de l’Allemagne à l’action de la Commission et a appelé à l’adoption dès que possible par la Pologne de mesures propres à lever les inquiétudes relatives à l’État de droit dans ce pays.

Autres sujets

Mme Nathalie Loiseau a ensuite pris part à un déjeuner lors duquel les ministres ont évoqué les principaux défis dans la perspective des élections européennes de 2019.

La ministre a participé enfin à la session du conseil affaires générales en format « article 50 », qui s’est réunit à 27 pour préparer la sortie du Royaume-Uni. Sur la base d’une présentation effectuée par le négociateur en chef de l’Union, M. Michel Barnier, les ministres ont examiné l’état d’avancement des négociations sur l’accord de retrait.

Dernière modification : 14/05/2018

Haut de page