"Migration : Un enjeu commun auquel nous devons trouver des solutions communes"

M. Gérald Darmanin a participé à la visioconférence des ministres européens de l’Intérieur qui s’est tenue le 8 octobre 2020.

JPEG

"Echanges essentiels et nécessaires avec mes homologues européens autour du projet de pacte migratoire de l’UE. Le sujet migratoire est un enjeu commun auquel nous devons impérativement trouver des solutions communes"

Gérald Darmanin, 8 octobre 2020

Communiqué de presse du Conseil de l’UE (8 octobre 2020)

Migration et asile

Les ministres de l’intérieur ont eu un premier échange de vues sur les propositions relatives à un pacte sur la migration et l’asile que la Commission a présentées récemment. Ils ont largement souscrit à l’approche de la présidence consistant à avancer progressivement sur la nouvelle réforme en matière d’asile et de migration.

La présidence a fait part de son intention d’organiser des débats d’orientation sur trois aspects essentiels et interdépendants : la procédure avant l’entrée sur le territoire de l’UE, la prévention d’une utilisation abusive du régime d’asile et la solidarité. Son objectif est de parvenir à un accord politique sur ces aspects d’ici la fin de son mandat. Les travaux se poursuivront également en vue de la finalisation de dossiers législatifs importants pour lesquels une finalisation rapide semble possible. Il s’agit du règlement Eurodac et du règlement relatif à l’Agence de l’Union européenne pour l’asile.

Coopérer avec les pays tiers en matière de migration

Les ministres ont fait le point sur les derniers développements intervenus et sur les initiatives visant à coopérer avec les pays tiers sur les questions migratoires, en particulier en ce qui concerne l’Afrique du Nord et les Balkans occidentaux. Ils ont mis l’accent sur deux structures ou plateformes opérationnelles lancées au cours des derniers mois.

Une première plateforme destinée à améliorer la coordination entre tous les acteurs concernés sur la route de la Méditerranée orientale est actuellement mise en place après la tenue, les 22 et 23 juillet, d’une conférence ministérielle qui a réuni plusieurs États membres de l’UE et les partenaires des Balkans occidentaux. À la suite d’une vidéoconférence tenue le 13 juillet, qui a réuni un certain nombre d’États membres de l’UE et de partenaires d’Afrique du Nord, des efforts accrus sont actuellement déployés pour rendre opérationnelle la coopération dans le domaine de la gestion des frontières ainsi que de la prévention du trafic de migrants et de la lutte contre ce phénomène.

Partenariat européen de police

Les ministres ont débattu de la mise en place d’un partenariat stratégique européen de police visant à donner un nouvel élan à la coopération policière au niveau de l’UE. Ils ont insisté sur la nécessité d’améliorer l’architecture de sécurité existante dans trois domaines :

  • appliquer de nouvelles technologies, telles que l’intelligence artificielle, pour améliorer la compréhension du flux sans cesse croissant de données
  • renforcer la coopération opérationnelle entre les forces de police en consolidant l’acquis en matière de coopération policière et en faisant en sorte que les agents puissent facilement savoir de quels outils de coopération ils disposent
  • établir un partenariat actif avec les pays tiers, en veillant à ce que nous puissions coopérer efficacement dans le respect de nos valeurs./.

Dernière modification : 13/10/2020

Haut de page