Paris 2015/COP21 : nouvelle version du projet d’accord

Samedi 5 décembre un texte a été proposé aux 195 pays négociant un accord universel sur les dérèglements climatiques. Ce texte est conséquence d’un travail commencé dès dimanche soir dernier par les négociateurs avant de passer le relais aux ministres à partir de lundi 7 novembre, dimanche 6 étant une journée de transition.

« Nous disposons d’une nouvelle base de négociations acceptée par tous. Il s’agit d’écrire la suite », a déclaré la négociatrice française Laurence Tubiana devant les délégations réunies dans la salle plénière « La Seine ».

JPEGLe groupe ADP s’est réuni pour la dernière fois en plénière peu de temps après avoir publié la nouvelle version du projet d’accord. Ce texte, adopté à l’issue d’une semaine de tractations entre négociateurs du monde entier, comporte 48 pages et de très nombreuses options que les ministres devront trancher à partir de lundi pour aboutir à l’adoption d’un pacte universel d’ici vendredi prochain.

« Le travail n’est pas fini, des questions politiques majeures restent à trancher. Il nous faudra toute notre énergie, intelligence, capacité de compromis, capacité de voir loin pour pouvoir arriver à notre résultat », a ajouté Laurence Tubiana.
{{}}
{{}}

Retrouvez l’intégralité du texte en version anglaise

{{}}
{{}}
Pour en savoir plus :

  • Site de la COP21

Dernière modification : 24/02/2019

Haut de page