Nuit des idées 2018 : "L’imagination au pouvoir"

Le 25 janvier 2018, le Quai d’Orsay a donné le coup d’envoi de la troisième édition de la Nuit des idées, sur le thème « L’imagination au pouvoir ».

Le ministère a accueilli à cette occasion l’écrivaine nigériane Chimamanda Ngozi Adichie qui est revenue sur son œuvre et ses engagements, notamment en faveur de l’égalité entre hommes et femmes et sur la place des pays africains dans la globalisation. L’entretien avec Chimamanda Ngozi Adichie a été conduit par Caroline Broué, journaliste à France Culture

Organisée en parallèle sur cinq continents la nuit des idées s’est déclinée de Dakar à Los Angeles en passant par Bruxelles, Buenos Aires, Katmandou, Marseille et Paris. Elle a réuni des intervenants de tous horizons : intellectuels, chercheurs, artistes qui ont été invités à débattre autour du thème choisi cette année. De nombreux lieux de culture et de savoir ont eu la possibilité de proposer leurs projets de Nuit des idées : libraires, associations, universités, ONG, écoles, centres d’art, laboratoires…

Retrouvez l’ensemble de la programmation ici.

En Belgique, la nuit des idées a eu lieu au MAD à Bruxelles, au Vooruit à Gand et au MoMu à Anvers, et a eu pour thème « Futurs ! ». Elle a proposé une cartographie de ce que les pouvoirs de l’imagination offrent désormais à notre curiosité – non plus celle, nostalgique, du demi-siècle écoulé, mais celle du demi-siècle à venir.

Le programme s’est décliné suivant trois axes :

  • Designer les futurs au MAD à Bruxelles
  • Raconter les futurs au Vooruit à Gand
  • Inclure les futurs au MoMu à Anvers

Les activités proposées étaient en français et en néerlandais. Une traduction simultanée dans ces deux langues était disponible à Gand et à Anvers.

Plus d’informations ici.

Dernière modification : 26/01/2018

Haut de page