"Nous avons apporté une réponse à la demande britannique, protectrice, aussi, de nos intérêts"

Le Président de la République a participé au Conseil européen qui s’est déroulé à Bruxelles, les 21 et 22 mars 2019.

Le 21 mars 2019, les dirigeants de l’UE à 27 se sont réunis pour discuter du Brexit.

Le 22 mars 2019, le Conseil européen a mis l’accent sur le renforcement de la base économique de l’Europe. Les dirigeants de l’UE ont également débattu du changement climatique, du prochain sommet avec la Chine et des moyens de lutter contre la désinformation.

Les Premiers ministres de l’Islande, du Liechtenstein et de la Norvège ont été conviés au Conseil européen en qualité d’invités à l’occasion du 25e anniversaire de l’Espace économique européen. Les dirigeants de l’UE ont profité de cette occasion, vendredi 22 mars, pour avoir un échange de vues.

Déclaration du Président de la République à son arrivée au Conseil européen art.50 (Bruxelles, 21 mars 2019)

Conclusions du Conseil européen art.50 (Bruxelles, 21 mars 2019)

L’UE à 27 propose un report du Brexit jusqu’au 22 mai 2019. La prorogation au 22 mai est soumise à condition. Elle sera accordée si le Parlement du Royaume-Uni approuve l’accord de retrait la semaine du 25 mars 2019. Dans le cas contraire, les dirigeants de l’UE sont convenus de reporter le Brexit jusqu’au 12 avril 2019, et ils attendent du Royaume-Uni qu’il "indique avant cette date une voie à suivre".

PDF - 165.7 ko
Conclusions du Conseil européen art.50, 21 mars 2019
(PDF - 165.7 ko)

Déclaration du Président de la République à l’issue du Conseil européen art.50 (Bruxelles, 21 mars 2019)

25ème anniversaire de l’Espace économique européen (Bruxelles, 22 mars 2019)

JPEG

Conclusions du Conseil européen (Bruxelles, 22 mars 2019)

PDF - 190.7 ko
Conclusions du Conseil européen, 22 mars 2019
(PDF - 190.7 ko)

Déclaration du Président de la République à l’issue du Conseil européen (Bruxelles, 22 mars 2019)

Dernière modification : 27/03/2019

Haut de page