Réunion ministérielle du dialogue « 5+5 » entre les États de Méditerranée occidentale

M. Jean-Yves Le Drian, ministre de l’Europe et des Affaires étrangères s’est rendu à Malte les 17 et 18 janvier pour participer à la réunion ministérielle du dialogue « 5+5 », entre les États de Méditerranée occidentale.

JPEG

Cette réunion, co-présidée par les ministres des Affaires étrangères algérien et maltais, dont le thème était « travailler ensemble : un avenir soutenable pour la Méditerranée occidentale », a porté sur les crises régionales notamment en Libye, les questions migratoires et les enjeux de développement durable.

Au cours de cette réunion, M. Jean-Yves Le Drian a présenté le processus visant à réunir, à l’invitation du Président de la République, le 24 juin prochain à Marseille, des représentants des sociétés civiles et les chefs d’État et de gouvernement de Méditerranée occidentale pour le « Sommet des deux rives, Forum de la Méditerranée ». Il a appelé ses homologues à s’engager dans cet exercice de manière à faire du sommet de Marseille un succès et à renouer le fil d’une politique méditerranéenne plus inclusive.

M. Jean-Yves Le Drian a également eu des entretiens bilatéraux avec son homologue maltais, M. Carmelo Abela et M. Michael Farrugia, ministre maltais de l’intérieur et de la sécurité nationale.

Avec ses interlocuteurs, le ministre a abordé la coopération en matière de lutte contre le terrorisme, le Brexit, et l’État de droit. Le ministre a rappelé la volonté de la France qu’une réponse européenne durable sur la base des principes de responsabilité et de solidarité soit apportée au défi des migrations dans le respect du droit d’asile et pour lutter efficacement contre les trafics d’êtres humains et les passeurs. La France vient de démontrer à nouveau sa solidarité en acceptant d’accueillir 60 personnes secourues en mer par la marine maltaise depuis le 30 décembre et en dépêchant à la Valette des équipes de l’OFPRA pour recueillir les données de celles de ces personnes qui sont en besoin de protection et pourront être accueillies dans notre pays./.

Dernière modification : 23/01/2019

Haut de page