M. Stéphane Travert participe au Conseil Agriculture

M. Stéphane Travert, le ministre de l’Agriculture, s’est exprimé à son arrivée au Conseil Agriculture, le 6 novembre.

Déclaration de M. Stéphane Travert à son arrivée au Conseil Agriculture (Bruxelles, 6 novembre 2017)

Quelle est le sujet prioritaire aujourd’hui lors de ce Conseil ?

M. Stéphane Travert : "C’est un conseil important. Dernièrement, la France a proposé un plan d’action sur l’application du CETA, et, aujourd’hui, nous venons rappeler ce que la France souhaite porter en la matière, notamment sur les contrôles, sur le sanitaire, vigilance et mobilisation, et c’est ce que nous souhaitons porter dans ce plan d’action sur l’application du CETA. Nous allons aborder bien évidemment les autres accords commerciaux qui sont en cours. C’est aussi l’occasion, dans un Conseil des ministres de l’agriculture comme celui-là, d’aborder d’autres sujets avec nos collègues et nous n’en manquons pas.

C’est l’antre du super pouvoir un Conseil des ministres ?

M. Stéphane Travert:Je ne sais pas si c’est l’antre d’un super pouvoir mais c’est un endroit où il doit se passer des choses, ou nous co-construisons nos politiques européennes et ce sont des moments où nous avons la capacité et la possibilité avec nos homologues de pouvoir vraiment échanger au fond, défendre les intérêts des uns et des autres et en même temps c’est un cheminement vers une Europe plus forte pour une agriculture qui puisse se développer, une agriculture plus compétitive, une agriculture plus durable aussi et je crois que c’est important. Nous essayons d’aller tous dans le même sens et il faut ici savoir aller trouver des alliés et en permanence nous devons chercher des alliés, c’est ce que je viens faire aussi ici car je défends les intérêts de la France, bien évidemment, l’agriculture française, qui est une belle agriculture qui doit être performante, mais aussi défendre les intérêts de l’Europe dans une économie mondialisée"./.

Photo de l’article : M. Stéphane Travert échange avec son homologue estonien, M. Tarmo Tamm.

Dernière modification : 06/11/2017

Haut de page