Les ministres européens du Travail échangent sur les conséquences du Covid-19 sur l’emploi

Les ministres européens en charge du Travail et des Affaires sociales ont échangé le 19 mars 2020 sur les conséquences du COVID-19 sur l’emploi.

Communiqué de la Présidence croate du Conseil de l’UE : Les ministres de l’UE discutent des implications sociales et de l’impact sur le marché du travail du virus COVID-19

À l’initiative de la présidence croate du Conseil de l’Union européenne, une vidéoconférence de haut niveau a été organisée sur les mesures visant à atténuer les effets de l’épidémie de COVID-19. Les ministres du travail et de la politique sociale ont discuté des défis auxquels l’Union européenne et le monde sont confrontés, ils ont échangé des vues et partagé leurs expériences sur les modalités de surmonter les effets de la crise dans ces domaines aussi, afin de trouver ensemble les solutions les plus efficaces.

La vidéoconférence était présidée par le ministre du Travail et du Système de retraite Josip Aladrović et la ministre de la Démographie, de la Famille, de la Jeunesse et de la Politique sociale Vesna Bedeković, avec la participation du vice-président exécutif de la Commission européenne Valdis Dombrovskis et du commissaire à l’emploi et aux droits sociaux Nicolas Schmit.

Conversion éventuelle des fonds de l’Union européenne

Les ministres ont échangé leurs expériences sur les mesures mises en œuvre et prévues pour atténuer les effets négatifs du COVID-19 sur l’emploi, le marché du travail et les systèmes sociaux. Les mesures de protection sociale et de bien-être susceptibles de réduire les effets négatifs de la crise ont également été discutées. Les participants à la vidéoconférence ont présenté leurs réflexions et leurs plans pour un éventuel transfert de fonds de l’Union européenne. Ces fonds financeraient également des mesures nouvellement conçues, et cette initiative fait suite à la proposition de la Commission relative à une initiative d’investissement en réponse à COVID-19.

Un bon nombre d’États membres ont déjà pris des mesures de grande envergure pour limiter la propagation du virus par l’exclusion sociale. Dans de nombreux pays, les écoles, les universités, les institutions culturelles et les établissements de restauration sont temporairement fermés.

Les petites et moyennes entreprises particulièrement touchées

L’économie européenne est gravement touchée, en particulier les petites et moyennes entreprises, les travailleurs indépendants et les personnes occupant des emplois atypiques. Tous ces changements, avec les conséquences sur la santé et d’autres conséquences de la propagation de Covid-19, ont un impact significatif sur nos citoyens.

La vidéoconférence a souligné l’importance de protéger autant que possible tous les citoyens de l’Union européenne, en particulier les plus vulnérables et les plus gravement touchés par la crise. Entre autres choses, les parents qui travaillent, et en particulier les parents célibataires, devraient bénéficier des solutions de garde d’enfants appropriées. En outre, les personnes âgées, qui constituent un groupe particulièrement vulnérable, doivent bénéficier d’une aide et d’une protection appropriées.

Continuer à travailler ensemble et à partager des informations au niveau de l’Union européenne est d’une grande importance pour surmonter les défis et trouver les meilleures solutions./.

Dernière modification : 25/03/2020

Haut de page