Lancement de la coalition “Export Finance for Future (E3F)”

Communiqué de presse du ministère de l’Economie, des Finnaces et de la relance : Sept pays lancent une coalition internationale "Export Finance for Future (E3F)” pour aligner les financements export avec nos objectifs de lutte contre le Changement climatique (14 avril 2021)

Lors d’une réunion virtuelle présidée par Bruno Le Maire, ministre de l’Économie, des Finances et de la Relance, les gouvernements de l’Allemagne, du Danemark, de l’Espagne, de la France, des Pays-Bas, du Royaume-Uni et de la Suède, ont officiellement lancé la coalition “Export Finance for Future (E3F)” pour faire du financement public des exportations un outil clé dans la lutte contre le changement climatique.

Pour la première fois, un groupe de pays affiche publiquement sa volonté d’accroître de façon significative le soutien aux projets durables et respectueux du climat et d’imposer des restrictions sur les projets d’énergies fossiles à l’étranger.

L’action de pays précurseurs est essentielle pour créer une dynamique et accélérer la transition vers une économie sobre en carbone. En montrant l’exemple, l’ambition de la coalition E3F est de rassembler rapidement d’autres pays afin d’atteindre une masse critique à la fois pour accélérer la sortie progressive du financement des projets à fortement émetteurs de gaz à effet de serre et pour accroitre de façon significative le soutien aux projets compatibles avec les objectifs de l’Accord de Paris. Les sept pays signataires appellent aujourd’hui tous les autres pays à rejoindre la coalition et à mettre le financement des exportations en adéquation avec la lutte contre le réchauffement climatique.

Les sept membres de la coalition E3F ont adhéré aujourd’hui à un ensemble de principes et s’engagent notamment à :

  • Développer des mécanismes incitatifs pour mieux soutenir les projets durables à l’export, et ce dans tous les secteurs de l’économie ;
  • Mettre fin à tout soutien financier aux exportations dans le secteur du charbon
  • Passer en revue les soutiens financiers à l’export aux énergies fossiles et établir la meilleure trajectoire d’élimination du soutien à ces secteurs, en tenant compte de leurs caractéristiques respectives ;
  • Passer en revue l’ensemble de leurs activités en matière de financement des exportations afin d’avoir une compréhension partagée et documentée de leurs impacts climatiques, et travailler à l’amélioration de la transparence des informations en la matière, en particulier lorsqu’il s’agit d’identifier des projets durables ;
  • Promouvoir l’initiative et engager des discussions avec les autres pays proposant des financements export, dans toutes les enceintes pertinentes et en particulier au sein de l’OCDE, en vue de créer des conditions de concurrence équitables tenant compte de l’urgence climatique.

Bruno Le Maire a déclaré : "La finance doit être une force motrice de la lutte contre le réchauffement climatique. La coalition "Export Finance for Future" s’inscrit pleinement dans cette stratégie. Aujourd’hui et pour la première fois, plusieurs pays se sont engagés publiquement à augmenter de façon significative le soutien aux projets durables et à établir la meilleure trajectoire d’élimination du soutien aux industries pétrolières et gazières. Le moment est décisif. J’invite tous les pays partageant nos convictions à rejoindre cette alliance pour aligner nos stratégies nationales de réduction des émissions de gaz à effet de serre et nos politiques de soutien aux exportations, et apporter ainsi une contribution significative à la lutte contre le changement climatique. La transition écologique est le défi majeur du XXIe siècle, et ce n’est qu’ensemble que nous pouvons le relever. ».

La déclaration de principes et liste des signataires est disponible ici

Press release : Seven countries launch international coalition « Export Finance for Future » (E3F) to align export finance with climate objectives (April 14th, 2021)

During a virtual meeting under the chairmanship of Bruno Le Maire, French Minister for Economy, Finance and Recovery, governments of Denmark, France, Germany, the Netherlands, Spain, Sweden and the United Kingdom solemnly launched the Export Finance for Future (E3F) coalition to harness public export finance as a key driver in the fight against climate change.

For the first time, a group of countries publicly demonstrate their willingness to both massively increase support for sustainable and climate-friendly projects and impose restrictions on fossil fuels overseas.

First movers taking coordinated action is essential to build momentum at a global level and accelerate the transition to a low-carbon economy. Leading by example, the E3F coalition aims at gathering quickly the largest number of new member countries so as to gain a critical mass, both to accelerate the progressive phasing out of carbon-intensive projects and significantly increase the financial support to exporters’ projects compatible with Paris Climate Agreement. The seven signing countries today call upon all other countries to join the coalition and align export financing with climate objectives.

The seven members of the E3F coalition adhered today to a set of principles and, in particular, commit to :

  • Develop incentives to better support the development of exports to sustainable projects in all sectors of the economy ;
  • Ending trade and export support directed to unabated coal power ;
  • Reviewing our trade and export finance support to fossil fuels and assess how to best phase it out, taking into account industries’ respective characteristics ;
  • Starting a climate-oriented review of our respective trade and export finance activities, so as to have a shared and documented understanding of their climate impacts, and work on improving transparency on climate-related information, in particular when it comes to the identification of sustainable projects ;
  • Promoting the initiative and engage with other providers of official trade and export finance, in all relevant fora and in particular in the OECD, with a view to shape a level playing field that would duly take the climate emergency into account.

Minister Le Maire declared : “Finance must be a driving force in the fight against global warming. The “Export Finance for Future” Coalition is part of this strategy. Today, for the first time, several countries publicly committed to massively increase support for sustainable projects and to assess how to best phase out export finance support to oil and gas industries. The moment is decisive. I invite all countries sharing our convictions to join this alliance to ensure full alignment between our national emission reduction strategies and our trade and export support policies and thus make a significant contribution to the fight against climate change. Ecological transition is the major challenge of the twenty-first century, and we can only take it up together.”

Please refer to the attached official statement of principles

Dernière modification : 14/04/2021

Haut de page