Journée franco-allemande : Session inaugurale du Comité de coopération transfrontalière

Communiqué du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères

À l’occasion de la journée franco-allemande le 22 janvier 2020 et du premier anniversaire de la signature du traité de coopération et d’intégration franco-allemandes d’Aix-la-Chapelle, Mme Amélie de Montchalin, secrétaire d’État auprès du ministre de l’Europe et des affaires étrangères chargée des affaires européennes, s’est rendue à Hambach (Rhénanie-Palatinat), pour coprésider avec son homologue allemand, M. Michael Roth, ministre adjoint aux affaires européennes, la session inaugurale du Comité pour la coopération transfrontalière franco-allemande.

JPEG

Ce comité, prévu par le traité d’Aix-la-Chapelle, vise à soutenir et renforcer la coopération transfrontalière en apportant des solutions concrètes aux difficultés que peuvent rencontrer dans leur vie quotidienne les habitants des régions frontalières sur les sujets de transport, d’emploi, de développement. Ce comité est composé de représentants de l’État, des collectivités territoriales frontalières et de parlementaires des deux pays.

Lors de cette session inaugurale, Mme Amélie de Montchalin et M. Michael Roth otn lancé les travaux du comité qui porteront notamment sur la reconnaissance réciproque des vignettes environnementales de circulation des véhicules en agglomération et sur l’assouplissement des conditions de participation à des manifestations sportives transfrontalières.

A l’occasion de son déplacement en Rhénanie-Palatinat, la secrétaire d’État a également rencontré à Ludwigshafen une cinquantaine de lycéens français et allemands en formation, dans le cadre d’une « journée découverte » organisée par l’Office franco-allemand de la jeunesse (OFAJ). Ce programme permet à des collégiens et lycéens de découvrir, dans un cadre franco-allemand, le monde de l’entreprise et de rencontrer des personnalités du monde politique ou culturel des deux pays. Plus de 50 000 jeunes y ont participé depuis 2006./.

JPEG

Communiqué du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères : Journée franco-allemande et entrée en vigueur du traité d’Aix-la-Chapelle (22 janvier 2020)

Ce 22 janvier 2020 marque l’entrée en vigueur du traité sur la coopération et l’intégration franco-allemandes d’Aix-la-Chapelle, un an après sa signature par le Président de la République et la Chancelière allemande, et 57 ans, jour pour jour, après la signature par le Général de Gaulle et le Chancelier Adenauer du traité de l’Élysée qui a symbolisé la réconciliation historique entre la France et l’Allemagne.

JPEG - 48.8 ko
M. Nikolaus Meyer-Landrut, Ambassadeur d’Allemagne en France, remet l’instrument de ratification allemand à M. François Delattre, Secrétaire général du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères.

L’ambassadeur d’Allemagne à Paris est venu ce matin remettre au secrétaire général du Quai d’Orsay l’instrument de ratification allemand du Traité d’Aix-la-Chapelle, ce qui, après la démarche en ce sens déjà effectuée par la France, marque l’entrée en vigueur de ce traité réaffirmant l’amitié entre nos deux pays. Le traité prévoit un renforcement de leur coopération, une véritable convergence dans tous les domaines, ainsi qu’un engagement commun en faveur de la construction d’une Europe unie, démocratique et souveraine.

Conformément à la priorité donnée à la coopération transfrontalière par ce nouveau traité, Mme Amélie de Montchalin, secrétaire d’État auprès du ministre de l’Europe et des affaires étrangères chargée des affaires européennes, a inauguré aujourd’hui à Hambach avec son homologue allemand le Comité pour la coopération transfrontalière prévu par le traité, qui travaillera à apporter des solutions concrètes aux difficultés que rencontrent dans leur vie quotidienne les habitants des régions frontalières sur les sujets de transport, d’emploi, de développement.

À travers le monde, les ambassades et consulats français et allemands prennent aujourd’hui diverses initiatives conjointes pour renforcer notre coopération au service de nos concitoyens et de nos valeurs partagées./.

57ème anniversaire du Traité de l’Elysée

JPEG - 106.3 ko
Le 22 janvier 1963, le Général de Gaulle et le Chancelier Adenauer signent à l’Élysée un traité de coopération franco-allemand, dit traité de l’Élysée.
Le 22 janvier 2019, le Président de la République et la Chancelière fédérale d’Allemagne signent le traité d’Aix-la-Chapelle, un traité d’amitié et de coopération franco-allemandes.

Le 22 janvier 1963, dix-huit ans après la fin de la seconde guerre mondiale, le Général de Gaulle et le Chancelier Adenauer signaient, au Palais de l’Elysée, un traité de coopération destiné à sceller la réconciliation entre la France et l’Allemagne.

Il y a un an, le président de la République, Emmanuel Macron, et la Chancelière allemande, Angela Merkel, ont signé à Aix-la-Chapelle un nouveau traité : Le traité d’Aix-la-Chapelle, un traité d’amitié et de coopération franco-allemandes.

Il ne remplace pas le traité de l’Elysée de 1963, socle de la réconciliation franco-allemande, mais vise à le compléter en adaptant notre coopération aux défis du 21ème siècle et en la plaçant sous le signe du renforcement du projet européen.

Dernière modification : 23/01/2020

Haut de page