"J’appelle à une relance européenne de l’offre et de la demande culturelle"

Le ministre de la Culture, M. Franck Riester, a participé à la visio-conférence des ministres européens de la Culture qui s’est tenue le 8 avril 2020.

"La culture est un atout formidable pour imaginer demain, ensemble. J’appelle à une relance européenne de l’offre et de la demande culturelle. La place du numérique y sera essentielle. Il faut promouvoir notre modèle. C’est une question de souveraineté politique et économique".

M. Franck Riester, ministre de la Culture, 8 avril 2020

Communiqué de presse de la Présidence croate de l’Union européenne (8 avril 2020)

Les ministres de la culture et des médias discutent des mesures visant à aider le secteur culturel

Lors d’une vidéoconférence, les ministres de la Culture ont débattu des conséquences de la pandémie du COVID-19 sur le secteur culturel et ont discuté des mesures possibles pour atténuer les effets négatifs de la crise.

La vidéoconférence, présidée par la ministre de la Culture Nina Obuljen Koržinek, a été organisée à l’initiative de la Présidence croate avec la participation de Věra Jourova, vice-présidente de la Commission européenne chargée des Valeurs et de la Transparence, Mariye Gabriel, commissaire européenne pour l’innovation, la recherche, la culture, l’éducation et la jeunesse, et Thierry Breton, commissaire européen au Marché intérieur.

Les États membres et les représentants de la Commission européenne ont procédé à un échange de vues sur les mesures mises en œuvre pour atténuer les effets négatifs de la crise et les mesures à prendre au niveau européen.

La vice-présidente de la Commission européenne, Vera Jourová, a souligné que les actions conjointes et les réponses à la crise doivent être globales. La vice-présidente a souligné l’importance du secteur des médias, le travail professionnel des journalistes et la responsabilité des médias dans la prévention des fausses nouvelles et des informations erronées.

Le commissaire Thierry Breton a présenté les mesures déjà mises en œuvre par la Commission européenne. Il a également souligné un certain nombre de mesures déjà prises pour le marché intérieur, en notant que les médias et les industries audiovisuelles jouent un rôle très important pendant la crise, et soulignant la nécessité d’une action immédiate.

La commissaire Gabriel a décrit les activités déjà entreprises par les associations européennes, les États membres et la Commission européenne dans le secteur culturel visant à minimiser les effets négatifs de la pandémie sur les citoyens.

La Commission européenne a assuré le financement à travers le Fonds social européen (FSE), le Fonds de cohésion, les modèles d’aides d’État et le modèle SURE. La commissaire a souligné la nécessité d’un accès flexible aux utilisateurs de l’Europe créative.

Les ministres se sont félicités de la réponse rapide et efficace de la Commission européenne, ainsi que de l’annonce de nouvelles mesures et de nouveaux programmes en réponse à la pandémie du COVID-19. Les réglementations mises en œuvre ont évité une crise majeure et toutes les mesures importantes ont été prises à temps.

Les États membres de l’Union européenne ont convenu que toutes les mesures extraordinaires devraient être conformes aux valeurs fondamentales de l’Union européenne. Enfin, les ministres ont salué l’organisation des vidéoconférences et la nécessité reconnue d’un échange régulier d’informations./.

Dernière modification : 14/04/2020

Haut de page