Institutions européennes : Plaidoyer en faveur de la langue française et du multilinguisme

Réunis à Erevan le 9 octobre 2018, en marge de la 35e session de la Conférence ministérielle de la Francophonie, les représentants de la Belgique, la Bulgarie, Chypre, la Croatie, l’Estonie, la France, la Grèce, la Lettonie, la Lituanie, le Luxembourg, la Roumanie, la Slovaquie, la Slovénie, la République tchèque et la Fédération Wallonie-Bruxelles, ont lancé un « Plaidoyer en faveur de la langue française et du multilinguisme dans les institutions européennes ».

« Plaidoyer en faveur de la langue française et du multilinguisme dans les institutions européennes »

Le texte du plaidoyer en faveur de la langue française et du multilinguisme dans les institutions européennes est disponible ici

Pour plus d’informations, cliquez ici

Discours du Président de la République au Sommet de la Francophonie (Erevan, Arménie, 9 octobre 2018)

Dernière modification : 17/10/2018

Haut de page