Entretien de Mme Amélie de Montchalin avec ses homologues allemand, espagnol et italien

Entretien de Mme Amélie de Montchalin avec ses homologues allemand, espagnol et italien

Mme Amélie de Montchalin, secrétaire d’État auprès du ministre de l’Europe et des affaires étrangères chargée des affaires européennes, s’est entretenue le 5 mai 2020 par visioconférence avec ses homologues allemand, espagnol et italien afin d’évoquer la réponse européenne à la crise du Covid-19.

Les échanges ont porté notamment sur la nécessité de mettre en œuvre une stratégie européenne commune de sortie de crise et de relance économique. Dans le prolongement des orientations fixées par les chefs d’État et de gouvernement le 23 avril, les quatre ministres ont souligné l’importance d’établir un fonds de relance ambitieux et solidaire, capable de venir en aide aux régions et secteurs économiques les plus touchés et de préserver la compétitivité européenne. C’est dans cet esprit que seront examinées les propositions que fera la Commission européenne dans les prochains jours.

La coordination européenne des stratégies de sortie du confinement a également été évoquée, dans l’objectif d’assurer la reprise progressive des activités économiques et de la circulation des personnes et des marchandises, en fonction de l’évolution de la situation sanitaire. Dans cette perspective, la France, l’Allemagne, l’Espagne et l’Italie sont convenues de se concerter étroitement sur le déconfinement dans les régions transfrontalières, la gestion des frontières, l’enjeu du tourisme intra-européen et le redémarrage économique.

L’entretien a également porté sur le respect de l’État de droit et des libertés fondamentales dans le cadre des mesures prises par les États membres pour répondre à la crise. La France, l’Allemagne, l’Espagne et l’Italie font preuve d’une vigilance particulière sur ce sujet et soutiennent les initiatives de la Commission européenne.

Enfin, les quatre ministres ont échangé sur l’importance d’engager une réflexion sur l’après-crise en associant étroitement les citoyens dans le cadre de la Conférence sur l’avenir de l’Europe. La secrétaire d’État a rappelé dans ce contexte la nécessité d’une véritable refondation européenne, afin de tirer toutes les leçons de la crise pour rendre l’Europe plus solidaire, plus réactive, plus souveraine et dotée d’une autonomie stratégique, en particulier dans les secteurs essentiels./.

Dernière modification : 12/06/2020

Haut de page