Entretien de M. Gérard Collomb avec le commissaire européen Dimitris Avramopoulos

==Communiqué de presse du ministère de l’Intérieur==

M. Gérard Collomb, ministre d’Etat, ministre de l’Intérieur, a reçu lundi 28 mai, place Beauvau, M. Dimitris Avramopoulos, Commissaire européen chargé de la migration, des affaires intérieures et de la citoyenneté, pour échanger les enjeux migratoires et le fonctionnement de l’espace Schengen.

JPEG

Le Ministre d’Etat et le Commissaire ont rappelé la nécessité de maintenir une grande vigilance sur l’évolution des flux migratoires. Depuis le début de l’année 2018, les arrivées de migrants irréguliers sur les côtes italiennes sont en recul par rapport à 2017 (-80% par rapport à la même période en 2017) mais elles connaissent une progression sensible en Grèce (+160%) ainsi qu’en Espagne. Ainsi, ils ont réaffirmé leur volonté de poursuivre une approche européenne concertée et globale, en agissant tant au niveau européen qu’au niveau international, notamment en renforçant la coopération avec les pays d’origine et de transit.

Le renforcement des partenariats avec les pays d’Afrique et du Maghreb doit par ailleurs se poursuivre et contribuer à une amélioration de la réadmission des étrangers en situation irrégulière vers ces pays.

Le Commissaire a salué l’orientation de la réforme de la politique française d’asile dont les objectifs correspondent à ceux poursuivis par la réforme engagée au niveau européen : réduction de la durée de traitement de la demande d’asile, meilleur accès à l’hébergement, accélération de l’éloignement des personnes qui ne sont pas en besoin de protection. Le ministre d’Etat, ministre de l’Intérieur et le Commissaire ont par ailleurs rappelé leur détermination à faire aboutir rapidement la réforme du règlement Dublin sur les modalités de l’asile en Europe, qui doit permettre d’améliorer la responsabilité du traitement des demandes d’asile et contribuer à une meilleure solidarité entre Etats membres.

Concernant la gestion des frontières intérieures de l’UE, la Commission européenne et la France sont déterminées à travailler ensemble pour assurer la préservation de la libre circulation au sein de l’espace Schengen tout en garantissant un haut niveau de sécurité pour les citoyens. Ils ont évoqué ainsi leurs préoccupations partagées de sécurité et de lutte contre le terrorisme. Et se sont félicités de l’entrée en vigueur vendredi 25 mai du PNR européen, qui permettra un suivi efficace des passagers aériens à risque.

En matière de lutte contre le terrorisme, le ministre d’Etat a rappelé l’attente conjointe forte de la France et de l’Allemagne que la Commission présente un projet de législation européenne afin d’assurer le retrait des contenus terroristes sur internet.

MM. Gérard Collomb et Dimitris Avramopoulos ont réaffirmé leur détermination à travailler en étroite concertation sur l’ensemble de ces sujets./.

Dernière modification : 28/05/2018

Haut de page