Emplois et carrières dans les institutions européennes

L’Union européenne offre de nombreuses possibilités d’emploi au sein des institutions sous différents statuts : fonctionnaire titulaire, agent temporaire, agent contractuel ou expert national détaché.

Devenir fonctionnaire européen passe par la réussite aux concours européens, dont les avis sont publiés au JOUE et sur le site de l’Office européen de sélection des personnels (EPSO).

Plus d’information sur le processus de sélection ici

Le statut est le document juridique qui réunit l’ensemble des règles applicables aux fonctionnaires et aux autres agents des communautés européennes.

Dans diverses institutions (Commission y compris les délégations en pays tiers, Secrétariat du Conseil, Parlement...), certaines agences et certains offices, ainsi que dans les délégations de la Commission européenne, des experts nationaux détachés (END) peuvent être mis à disposition par les Etats membres.


 

Les concours des institutions européennes

Les concours sont la principale voie d’accès au statut de fonctionnaire européen. Les fonctionnaires européens sont recrutés sous différents statuts : administrateurs, assistants et secrétaires/commis. À chaque statut correspond des fonctions et un processus de sélection spécifiques.

Ces concours sont mis en place par l’Office européen de sélection du personnel (EPSO), en charge des procédures de sélection pour l’ensemble des institutions européennes. Aussi, toute participation aux différents concours passe par la création d’un compte EPSO, via lequel l’ensemble du suivi du processus de sélection est assuré.

le concours d’administrateur généraliste est généralement publié au printemps, pour des épreuves qui débutent en juin/juillet, les concours linguistes à l’été (juin/juillet) et les concours assistants et secrétaires/commis en décembre. Des concours destinés à des profils spécialisés (économie, droit, audit, etc.) peuvent également être ouverts tout au long de l’année, en fonction des besoins de recrutement des institutions européennes

Consultez la liste des concours spécialisés à venir ici

Les lauréats des concours sont inscrits sur des listes de réserve, à la validité limitée dans le temps, exploitée par les institutions européennes en fonction de leurs besoins de recrutement.

Le concours d’administrateur généraliste en cinq étapes :

JPEG

Pour les concours d’administrateurs spécialisés, des épreuves spécifiques sont organisées, comprenant notamment l’épreuve de « l’évaluateur de talent » (talent screener) qui consiste en l’examen par un jury des réponses fournies par le candidat dans son acte de candidature s’agissant de son parcours académique et professionnel, en vue d’identifier les profils correspondant le mieux aux besoins de recrutement. Cette étape peut intervenir au début du processus de sélection ou après les tests informatisés, en fonction du nombre de candidats inscrits.

Davantage d’informations sur le format des épreuves des différents concours généraux sont disponibles dans les avis de concours des années précédentes.

Il est indispensable de consulter régulièrement le site internet d’EPSO pour toute information relative à la publication des avis de concours, et au déroulé des épreuves qui peut évoluer d’un concours à l’autre.

Le site propose également des exemples de tests pour les différents types de concours ici

Préparations aux concours

Des préparations dédiées ont été développées afin de préparer les candidats aux différents concours de la fonction publique européenne. L’ENA dispose ainsi d’une offre de formation adaptée à chacun des concours EPSO (niveau administrateur ou assistant) et le Centre de préparation aux concours européens (CPCE) de Sciences Po prépare à l’ensemble des concours d’administrateur généralistes et spécialisés, ainsi qu’aux procédures de sélection pour les agents contractuels.

La Commission européenne est à la recherche de spécialistes dans le domaine des douanes et de la fiscalité

La Commission européenne est actuellement à la recherche d’administrateurs (AD7) talentueux et motivés dans le domaine des douanes et de la fiscalité. Les nouveaux membres de la fonction publique seront recrutés principalement par le service responsable des politiques de l’UE en matière de fiscalité et de douanes.

En ce qui concerne le domaine des douanes, les tâches pourront consister à élaborer et à analyser la législation douanière telle que consolidée dans l’ensemble des textes législatifs relatifs au code des douanes de l’Union et dans le tarif douanier de l’Union, les modalités d’application correspondantes et autres dispositions y afférentes, ainsi que dans d’autres domaines particuliers des douanes comme les contrôles douaniers, le processus de modernisation des douanes ou encore leurs applications informatiques. En outre, vous pourrez être appelé à représenter l’institution et à négocier en son nom au niveau de l’UE et au niveau international.

Pour ce qui est du domaine de la fiscalité, les tâches pourront consister à analyser des questions liées à la fiscalité directe ou indirecte, à porter une appréciation juridique en fonction des règles et procédures applicables en matière fiscale ou d’aides d’État, à étudier leur impact et à présenter des projets législatifs ou à préparer une analyse économique de ces questions. Vous pourrez être invité à mettre au point des activités de communication en rapport avec votre domaine de travail et à négocier au niveau international dans les domaines de l’analyse économique et de l’évaluation de la fiscalité, de la fiscalité directe et de la fiscalité indirecte.

Pour pouvoir postuler, vous devez être titulaire d’un diplôme universitaire sanctionnant une formation d’au moins 4 ans, suivie d’une expérience professionnelle d’au moins 6 ans en rapport avec la nature des fonctions, ou d’un diplôme universitaire sanctionnant une formation d’au moins 3 ans, suivie d’une expérience professionnelle d’au moins 7 ans en rapport avec la nature des fonctions. Pour les deux profils, vous devez posséder une connaissance approfondie de l’une des 24 langues officielles de l’Union européenne et une connaissance satisfaisante de l’anglais ou du français. Vous devez être citoyen de l’Union européenne. Veuillez noter que vous ne pouvez postuler qu’à un seul profil.

En tant qu’employeur, les institutions et les agences de l’UE offrent une communauté d’expertise et de très nombreuses possibilités d’élargir ses connaissances, de parfaire ses compétences et de faire évoluer sa carrière. Le respect de la diversité culturelle et la promotion de l’égalité des chances sont des principes fondateurs de l’UE. Vous travaillerez au sein d’équipes pluriculturelles, internationales et diverses pour le bien de plus de 500 millions de citoyens européens et de nombreuses autres personnes dans le monde.

Vous pouvez postuler à partir du 11 octobre et la date limite de dépôt des candidatures est fixée au 13 novembre 2018 à 12h00 (midi), heure de Bruxelles.

  • Pour toute information complémentaire concernant les critères et procédures de sélection, ainsi que la manière de postuler, nous vous invitons à consulter le site customs-taxation.eu-careers.eu.
  • Consultez la page consacrée à l’égalité des chances pour en savoir plus sur notre politique dans ce domaine.
  • Référence : EPSO/AD/363/18

Les Experts Nationaux Détachés (END)

Voir l’article spécifique consacré aux experts nationaux détachés et aux avis de vacances de poste pour la période en cours.
 

Les autres agents : temporaires, contractuels et stagiaires

Les agents temporaires

Les agents temporaires sont des agents recrutés sur contrat, qui occupent, pendant une durée déterminée (au maximum 6 ans), des emplois, permanents ou temporaires, inscrits au tableau des effectifs des institutions, organes ou agences de l’Union.

Pour la plupart, ces agents sont choisis par la direction générale d’accueil après une procédure de sélection comportant la diffusion d’un avis de vacance de poste sur le site des institutions ou via les représentations permanentes (dans les services de la Commission ; voir ci-dessous), une présélection sur dossier, et un entretien avec un jury constitué pour l’occasion.
L’ensemble de la procédure s’étend le plus souvent sur plusieurs mois après la date limite de dépôt des dossiers.

Certains agents temporaires sont engagés pour exercer des fonctions auprès d’une personne occupant un mandat prévu par les Traités, d’un président élu d’une institution, d’un groupe politique du parlement ou du comité des régions, ou encore d’un groupe du comité économique et social. Dans ce cas la durée du contrat est liée à la durée du mandat de cette personne. Les postes d’agents temporaires sont de moins en moins nombreux et tendent à n’être ouverts que pour recruter dans des spécialités très pointues.
 

Les agents contractuels

Quoi ?

Les agents contractuels sont recrutés sur la base d’un contrat à durée déterminée pour effectuer des tâches de différentes natures, en fonction du niveau d’étude et d’expérience professionnelle des candidats

Ils sont présents au sein des différentes institutions, dans des proportions variables, ainsi que dans les diverses agences de l’Union européenne.

Quel statut ?

Il existe deux catégories d’agents contractuels

1. La première catégorie est celle des « agents contractuels auxiliaires », recrutés ponctuellement par les institutions en vue d’effectuer des tâches usuellement réalisées par des fonctionnaires, dans des emplois non prévus au tableau des effectifs des institutions concernées, ou afin de remplacer temporairement des fonctionnaires. Ces agents sont recrutés pour une durée maximale de 6 ans, renouvellement inclus.

2. La seconde regroupe les agents recrutés pour exécuter des tâches manuelles ou d’appui administratif, ainsi que ceux recrutés pour travailler dans les agences, les représentations et délégations des institutions de l’Union européenne. Ces agents sont recrutés pour une période minimale de 3 mois et bénéficient d’une durée d’emploi maximum de 5 ans, renouvelables pour 5 années supplémentaires. Leurs contrats peuvent à la longue évoluer en contrats à durée indéterminée.
Les contractuels sont regroupés en quatre groupes de fonctions (GF), selon leurs niveaux de qualification, auxquels correspondent différentes catégories de tâches :

  • GF I. tâches manuelles et d’appui administratif ;
  • GF II. tâches techniques, de bureau et de secrétariat et autres tâches équivalentes ;
  • GF III. tâches d’exécution, de rédaction, de comptabilité et autres tâches techniques équivalentes ;
  • GF IV. tâches administratives, linguistiques et de conseil et tâches techniques équivalentes.

Le traitement de base des contractuels dépend pour partie du groupe de fonctions d’appartenance, mais également du grade et de l’échelon.

Quelle présence dans les institutions ?

La part des agents contractuels dans les effectifs varie en fonction des institutions. Actuellement, la Commission compte parmi ses effectifs 7161 agents contractuels, dont 891 Français, ce qui représente 22,2% du total de son personnel.

PNG

Comment ?

Le processus de recrutement des fonctionnaires et autres agents des institutions européennes se fait via le site d’EPSO, sur lequel les candidats doivent créer un compte leur permettant de gérer et de suivre l’ensemble de leurs candidatures.

JPEG

Les agences de l’Union européenne recrutent directement leurs agents contractuels, sans passer par EPSO. Les offres de recrutement sont mises en ligne sur leurs sites internet respectifs.

  • Pour davantage d’informations, voir ici
  • Guide d’emploi de la plateforme EPSO ici
Les offres

Plusieurs bases de données répertorient les offres d’emploi publiées par les institutions et les agences de l’UE :

  • Consultez le site d’EPSO
  • Consultez le site DFI
  • Consultez l’appel à candidatures pour les postes de contractuel ici

Les stagiaires

Voir la rubrique de ce site consacrée aux stages au sein des institutions européennes.

 

Autre lien : la Délégation des Fonctionnaires internationaux pour les emplois dans les organisations internationales

Consultez les pages de la Délégation des Fonctionnaires internationaux (DFI). La DFI est chargée de la promotion de la présence française dans les organisations internationales intergouvernementales et conseille les Français sur les possibilités d’emplois offertes par ces institutions.

Dernière modification : 26/10/2018

Haut de page