Echanges avec les nouveaux commissaires européens

Communiqué de presse du ministère de l’intérieur, 12 décembre 2019

Le ministre de l’intérieur, Christophe Castaner, et le secrétaire d’Etat, Laurent Nunez, ont reçu à Beauvau, le 12 décembre 2019, le Vice-président de la Commission européenne, Margaritis Schinas, et la Commissaire en charge des affaires intérieures, Ylva Johansson.

JPEG

L’objectif de l’entretien était d’échanger sur les priorités de la France s’agissant du futur pacte asile-immigration qui doit être présenté par la Commission européenne au printemps. Ce pacte a vocation à faire aboutir la refonte du système européen de l’asile, nécessaire pour faire face aux défis migratoires de demain.

Christophe Castaner et Laurent Nunez ont souligné l’importance d’une réforme qui soit à la fois ambitieuse, réaliste et solidaire.

Elle devra permettre de :

  • renforcer l’efficacité et la rapidité de l’examen des demandes d’asile en Europe, en mettant fin aux demandes multiples ou abusives qui pénalisent ceux qui sont véritablement en besoin de protection,
  • renforcer le contrôle des frontières extérieures de l’Union européenne, afin d’identifier dès les frontières de l’Union européenne qui est en besoin de protection et doit pouvoir entrer sur le territoire européen, et qui doit faire l’objet d’une mesure d’éloignement.
  • renforcer la solidarité entre les Etats membres, sachant que certains sont en première ligne face aux arrivées migratoires irrégulières, d’autres sont pays de destination de flux migratoires secondaires au sein de l’Union européenne, et d’autres enfin sont moins directement concernés.

Le contenu et la mise en oeuvre de ce pacte devra tenir compte des préoccupations politiques, juridiques et techniques de chacun des Etats membres. Il est donc essentiel que tous s’associent à la conception du Pacte.

Les ministres et Commissaires ont, par ailleurs, évoqué en particulier la situation de la Grèce, qui connaît actuellement une hausse importante des arrivées irrégulières, en particulier sur ses îles. Christophe Castaner a fait part à ses interlocuteurs de l’appui qu’il a proposé au ministre grec de la Protection du citoyen, Michalis Chryssochoïdis. La France propose de renforcer la coopération franco-grecque en matière de lutte contre les filières d’immigration irrégulière, et d’accroître le nombre d’experts français déployés en Grèce au sein des missions de l’Agence européenne de garde-côtes et garde-frontières et de l’Agence européenne d’appui en matière d’asile. Elle est également prête à accueillir 400 réfugiés par relocalisation depuis la Grèce.

Les ministres et les Commissaires européens ont enfin évoqué les questions de sécurité. L’Europe de la sécurité doit être une priorité pour la nouvelle Commission européenne. L’adoption du règlement européen sur le retrait des contenus terroristes en ligne, actuellement en cours de négociation, sera une première étape clé pour lutter contre le terrorisme sur Internet. Le déploiement rapide et l’interopérabilité des nouveaux systèmes d’information européens aux frontières de l’Union européenne et sur le territoire européen seront par ailleurs déterminants pour renforcer la sécurité des citoyens européens.

Enfin, les ministres et les Commissaires sont convenus de l’importance d’adopter un budget pluriannuel de l’Union européenne ambitieux, à la hauteur des défis migratoires et sécuritaires./.

(Source : site Internet du ministère de l’intérieur)

Dernière modification : 16/12/2019

Haut de page