Déplacement de Mme Amélie de Montchalin aux Pays-Bas

Communiqué du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères : Déplacement de Mme Amélie de Montchalin à La Haye (12 juin 2020)

JPEG - 64.5 ko
Mme Amélie de Montchalin, secrétaire d’État auprès du ministre de l’Europe et des affaires étrangères chargée des affaires européennes, M. Stef Blok, ministre néerlandais des affaires étrangères.

Mme Amélie de Montchalin, secrétaire d’État auprès du ministre de l’Europe et des affaires étrangères chargée des affaires européennes, s’est rendue le 15 juin 2020 aux Pays-Bas.

Mme de Montchalin s’est entretenue avec M. Stef Blok, ministre néerlandais des affaires étrangères. L’entretien a principalement porté sur le plan de relance européen et le prochain budget européen pour 2021-2027 dans la perspective de la visioconférence des ministres des affaires européennes des 27 qui se tient le 16 juin 2020 et qui prépare celle des chefs d’État ou de gouvernement le 19 juin. La secrétaire d’État a souligné la nécessité de trouver rapidement un accord ambitieux, fondé sur la solidarité, qui permette d’apporter un soutien européen d’ampleur aux secteurs et régions les plus touchés par la crise. La secrétaire d’État a également rappelé l’importance que le budget 2021-2027 soit à la hauteur des priorités européennes de long terme, notamment les programmes contribuant à la souveraineté européenne comme la politique agricole commune, la défense et l’espace. Le financement du budget doit également être réformé, pour créer de nouvelles ressources propres en cohérence avec les objectifs européens.

Les ministres ont évoqué la réflexion sur les leçons à tirer de la crise, afin d’inscrire cette relance dans un projet de refondation pour rendre l’Europe plus souveraine, plus solidaire et plus réactive. Cette réflexion doit associer étroitement les citoyens, dans le cadre de la Conférence sur l’avenir de l’Europe.

La secrétaire d’État a rappelé l’importance d’une coordination européenne pour la levée des mesures aux frontières intérieures, la reprise des flux touristiques intra-européens et la gestion des frontières extérieures. L’objectif de la France était de lever toutes les restrictions à nos frontières intérieures le 15 juin.

Enfin, les deux ministres ont évoqué la relation future de l’Union européenne avec le Royaume-Uni, le respect de l’État de droit dans l’UE et la transparence des processus de décision européens.

A l’occasion de ce déplacement, Mme de Montchalin a également rencontré des parlementaires néerlandais et des représentants du monde économique./.

Dernière modification : 15/06/2020

Haut de page