Déplacement de Mme Amélie de Montchalin en Autriche

Communiqué du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères (11 juin 2020)

Mme Amélie de Montchalin, secrétaire d’État auprès du ministre de l’Europe et des affaires étrangères chargée des affaires européennes, s’est rendue à Salzbourg et à Vienne les 11 et 12 juin 2020.

Mme Amélie de Montchalin a remercié le Landeshauptmann (président) du Land de Salzbourg ainsi que le personnel hospitalier d’avoir accueilli des patients français de la région Grand-Est au plus fort de la pandémie de Covid-19. Tous les patients français accueillis à Salzbourg sont désormais guéris et ont pu rentrer chez eux.

La secrétaire d’État s’est entretenue avec son homologue autrichienne, Mme Karoline Edtstadler, au sujet notamment du plan de relance européen et du budget européen pour 2021-2027, en vue de la visioconférence des ministres des affaires européennes des 27, le 16 juin, qui préparera celle des Chefs d’État ou de gouvernement du 19 juin. Les deux ministres ont cherché à rapprocher les positions de la France et de l’Autriche pour avancer vers un accord rapide qui permette un soutien européen d’ampleur en faveur des secteurs et régions les plus touchés par la crise afin de relancer les économies européennes au bénéfice de tous les États membres. S’agissant du budget 2021-2027, la secrétaire d’État a rappelé l’importance d’un budget ambitieux au service des programmes contribuant à la souveraineté européenne, comme la politique agricole commune, également très importante pour l’Autriche, la défense et la politique spatiale.

L’entretien a également porté sur la nécessaire coordination européenne de la levée des mesures de restriction aux frontières intérieures et extérieures, ainsi que sur la défense de l’État de droit et des valeurs européennes et la négociation sur la relation future avec le Royaume Uni.

Enfin les deux ministres ont échangé sur la volonté partagée par nos deux pays de lancer une réflexion sur les leçons à tirer de la crise et l’avenir du projet européen associant étroitement les citoyens, dans le cadre de la Conférence sur l’avenir de l’Europe. Cette initiative doit permettre un débat démocratique pour rendre l’Europe plus souveraine, plus solidaire et plus réactive.

La secrétaire d’État a également rencontré des investisseurs français et autrichiens pour évoquer le plan de relance européen./.

Dernière modification : 14/06/2020

Haut de page