Déplacement de M. Nicolas Hulot à Bruxelles

==Communiqué de presse du ministère de la Transition écologique et solidaire==

M. Nicolas Hulot s’est rendu à Bruxelles pour faire valoir les priorités françaises en matière d’environnement auprès de la Commission Européenne, le 19 février.

‹ précédent | suivant ›

"En matière de lutte contre le changement climatique, avec le vice-président de la Commission Européenne Maros Sefkovic et le Commissaire Miguel Arias Canete, Nicolas Hulot a souligné l’importance d’augmenter les objectifs de l’Union Européenne de réduction des émissions de gaz à effet de serre pour 2030 et d’engager la préparation de la stratégie de décarbonation de l’Europe à horizon 2050 pour respecter l’accord de Paris. Pour Nicolas Hulot « L’Europe a tout à gagner à remplir son rôle de chef de file de l’Accord de Paris. Après le retrait des Etats-Unis, nous devons garder la dynamique de l’accord, et nous avons aussi pour ambition de devenir le centre d’excellence de l’économie verte : véhicules zéro émissions et usines de batteries, bâtiments peu consommateurs d’énergies, énergies renouvelables : les grands champions industriels du 21ème siècle doivent être européens ».

Sur les sujets de santé et d’environnement, le ministre a présenté les propositions françaises au Commissaire Vytenis Andriukaitis sur les moyens de renforcer l’indépendance, la fiabilité et la transparence de l’expertise et des mécanismes d’évaluation des risques liés à l’exposition aux substances chimiques. « L’Europe doit protéger les consommateurs et poser un cadre clair et coordonné pour évaluer la dangerosité des pesticides et de tous les perturbateurs endocriniens aussi bien dans les emballages alimentaires que dans les jouets et les cosmétiques » a-t-il indiqué.

Avec le Vice-Président Jyrky Katainen, Nicolas Hulot a obtenu l’ouverture de discussions pour construire une stratégie de lutte contre la déforestation importée, et parvenir d’ici 2020 à l’objectif de « zéro déforestation ».
Il a rappelé que l’Europe doit mettre ses politiques commerciales en cohérence avec ses engagements environnementaux, et faire du respect de l’Accord de Paris et de la protection de notre modèle social et environnemental un point clé des négociations bilatérales de l’Union européenne. Il a en particulier demandé aux Vice-Présidents Jyrky Katainen et Maros Sefkovic la révision de la directive sur la qualité des carburants, conformément à l’engagement du Gouvernement français dans le cadre du plan d’action CETA.

Avec le Commissaire de la Commission Européen Karmenu Vella, Nicolas Hulot a insisté sur l’importance de mettre en cohérence le budget de l’Union Européenne avec les objectifs de lutte contre le changement climatique et a invité la Commission à renforcer son action en faveur de la biodiversité./.

Dernière modification : 21/02/2018

Haut de page