Covid-19 : L’UE lance le paquet de l’"Equipe d’Europe"

M. Jean-Baptiste Lemoyne a participé à la visio-conférence des ministres européens en charge du développement, le 8 juin 2020.

Communiqué du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères : Réunion des ministres des affaires étrangères de l’Union européenne en format développement (8 juin 2020)

Jean-Baptiste Lemoyne, secrétaire d’État auprès du ministre de l’Europe et des affaires étrangères, a participé aujourd’hui à la réunion informelle des ministres du développement de l’Union européenne.

Cette rencontre s’inscrivait dans le prolongement de la réunion des ministres du développement du 8 avril dernier et portait principalement sur la réponse globale extérieure de l’Union européenne à la crise de la Covid-19. A cette occasion, la France a réitéré son soutien à la mobilisation de l’Union européenne et de ses Etats membres (concept « Équipe Europe ») en soutien des pays les plus vulnérables, qui s’élève à ce jour à près de 36 milliards d’euros, en insistant en particulier sur le renforcement de l’aide apportée en faveur du continent africain.

Cette réunion a été l’occasion de marquer l’attachement profond de la France et de l’Union européenne au multilatéralisme, en particulier dans le domaine sanitaire, en présence du directeur général de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus, invité à participer à cet échange. L’Union européenne a rappelé sa forte mobilisation dans la gestion de la pandémie, dans le prolongement de la conférence des donateurs organisée le 4 mai dernier, qui a permis de renforcer le soutien à l’initiative Access to Covid-19 Tools-Accelerator (ACT-A), lancée à l’initiative du Président de la République Emmanuel Macron, le 24 avril sous l’égide de l’OMS.

Les discussions ont également porté sur les négociations en cours, menées par la Commission européenne, visant à conclure un accord avec les pays d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (ACP). La France soutient les efforts de la Commission européenne pour la conclusion, dans les meilleurs délais, d’un accord ambitieux entre l’Union européenne et les pays ACP. Avec le prochain accord, nous souhaitons approfondir notre coopération sur l’éducation, l’emploi des jeunes, la mobilité, la lutte contre le changement climatique et les nouvelles technologies. L’accord devra notamment prendre en compte les engagements pris dans le cadre de l’accord de Paris de 2015. Nous souhaitons également que cet accord renforce le partenariat entre l’Union européenne et les pays ACP et qu’il établisse un socle commun de valeurs démocratiques, d’Etat de droit et de gouvernance. Les ministres ont par ailleurs discuté de la future architecture des instruments financiers de l’Union européenne pour le développement et le voisinage./.

Meeting of EU foreign ministers in charge of development (via videoconference, 8 Jun. 2020)

Jean-Baptiste Lemoyne, Minister of State attached to the Minister for Europe and Foreign Affairs, took part in today’s informal meeting of EU development ministers.

This meeting followed on the development ministers’ meeting of April 9 and dealt mainly with the global response to the Covid-19 crisis outside of the EU. France reiterated its backing for the funding effort by the EU and its member states (the “Team Europe” package) in support of the most vulnerable countries, which now equals nearly €36 billion, stressing in particular the increased aid to the African continent.

France and the EU expressed their deep commitment to multilateralism on this occasion, especially in the area of health, in the presence of World Health Organization (WHO) Director-General Dr. Tedros Adhanom Ghebreyesus, who was invited to take part in this discussion. The EU reaffirmed its strong commitment to managing the pandemic, in the aftermath of the donors conference held on May 4 which strengthened support for the Access to Covid-19 Tools-Accelerator (ACT-A) initiative spearheaded by President Macron on April 24 under the auspice of the WHO.

The discussions also focused on the ongoing negotiations led by the European Commission aimed at concluding an agreement with the African, Caribbean and Pacific Group of States (ACP). France supports the efforts of the European Commission to conclude, as swiftly as possible, an ambitious agreement between the EU and the ACP countries. Through the next agreement, we would like to strengthen our cooperation on education, youth employment, mobility, the fight against climate change and new technologies. The agreement should notably take into consideration the commitments made within the framework of the Paris climate agreement reached in 2015. We also want this agreement to strengthen the partnership between the EU and the ACP countries and to establish a common foundation for democratic values, the rule of law and governance. The ministers also discussed the future architecture of the EU’s financial instruments for development and neighborhood policy./.

Communiqué de presse du Conseil de l’Union européenne (8 juin 2020)

Réaction de "l’équipe d’Europe" au niveau mondial face à la COVID-19 : le Conseil salue la mobilisation de près de 36 milliards € et approuve des conclusions

Le Conseil a approuvé des conclusions sur l’ensemble de mesures de "l’équipe d’Europe", qui s’inscrit dans le cadre de la réaction mondiale de l’UE face à la pandémie de COVID-19.

Dans ces conclusions, le Conseil se déclare profondément préoccupé par la propagation mondiale de la pandémie de COVID‑19, qui continue de faire des victimes dans le monde entier et d’avoir des répercussions sociales et économiques considérables.

Le Conseil souligne qu’il est urgent de protéger la vie et les moyens de subsistance de tous, sans laisser personne de côté, et d’accorder la priorité aux efforts dans les pays partenaires qui en ont le plus besoin.

Dans ce contexte, le Conseil soutient pleinement l’approche de "l’équipe d’Europe" et se félicite de l’annonce selon laquelle près de 36 milliards d’euros ont désormais été mobilisés et seront utilisés pour faire face aux effets dévastateurs de la crise de la COVID-19 dans les pays et les régions partenaires.

Dans ses conclusions, le Conseil appelle à une mise en œuvre complète et effective d’un ensemble de mesures qui devrait permettre d’allouer des ressources aux pays partenaires, en coopération avec ceux-ci et sur la base d’une évaluation conjointe des besoins.

Le Conseil souligne en outre la nécessité d’assurer un lien avec la programmation à moyen et à long terme et de veiller à une bonne coordination avec l’ensemble des acteurs concernés, y compris les Nations unies, les organisations régionales telles que l’Union africaine ainsi que d’autres organisations multilatérales et institutions financières internationales.

Toile de fond

L’ensemble de mesures de "l’équipe d’Europe" a été lancé le 8 avril 2020 afin de soutenir les pays partenaires de l’UE dans la lutte contre la pandémie de COVID-19 et ses répercussions. Le soutien financier initialement promis, qui s’élevait à environ 20 milliards d’euros, combinait des ressources provenant de l’UE, de ses États membres et d’institutions financières, en particulier la Banque européenne d’investissement et la Banque européenne pour la reconstruction et le développement./.

Dernière modification : 11/06/2020

Haut de page