Bruno Le Maire et Agnès Pannier-Runacher participent au Conseil compétitivité

M. Bruno Le Maire, le ministre de l’Economie et des Finances et Mme Agnès Pannier-Runacher, la secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’Economie, ont participé le 15 mai 2020 à la visio-conférence des ministres européens en charge de la compétitivité.

"Au Conseil compétitivité, j’ai appelé à ce que la relance économique européenne repose sur quatre principes : solidarité, souveraineté, innovation, relance durable"
Bruno Le Maire, ministre de l’Economie et des Finances, 15 mai 2020

Communiqué de presse du Conseil de l’Union européenne (15 mai 2020)

La présidence croate du Conseil a tenu ce jour une vidéoconférence avec les ministres chargés du marché intérieur et de l’industrie afin de fournir des contributions à la Commission en vue de la mise au point du futur plan de relance de l’UE.

Les ministres ont procédé à un échange de vues sur les moyens de :

  • rétablir un marché unique pleinement opérationnel ;
  • parvenir à une reprise rapide des secteurs industriels européens les plus durement touchés par la pandémie de COVID-19 ; et
  • garantir l’autonomie stratégique de l’UE dans les secteurs industriels critiques, tels que les produits pharmaceutiques et les télécommunications.
  • Les ministres ont échangé des informations au sujet de l’incidence économique considérable de la crise sur l’économie de leur pays et ont souligné la nécessité d’une réponse coordonnée et ambitieuse de l’UE, invitant la Commission à adopter d’urgence le plan de redressement annoncé. À cet égard, plusieurs ministres ont estimé que le Conseil "Compétitivité" devrait jouer un rôle clé dans le suivi et la coordination de la mise en œuvre de ce plan.

Il a été dans l’ensemble reconnu que la restauration rapide d’un marché unique pleinement opérationnel, y compris la libre circulation des services et des personnes, est la clé de toute reprise économique. Dans ce contexte, un large soutien a été apporté aux recommandations contenues dans le plan d’action à long terme visant à mieux mettre en œuvre et faire respecter les règles du marché unique, publiées par la Commission le 10 mars 2020, ainsi que dans la communication de la Commission intitulée "Recenser et éliminer les obstacles au marché unique" publiée à la même date.

En ce qui concerne les efforts visant à soutenir et à revitaliser l’industrie de l’UE, en particulier les secteurs les plus touchés par la crise due à la pandémie, les ministres ont pris note de l’analyse préliminaire de la Commission sur un certain nombre d’écosystèmes industriels. Plusieurs ministres ont cité des secteurs spécifiques comme étant les plus touchés par la crise due à la pandémie, tels que l’industrie automobile, le tourisme et l’industrie aérospatiale. Un vaste consensus s’est dégagé pour que les investissements soient orientés dans les domaines présentant le plus grand potentiel d’innovation, de croissance et de création d’emplois.

La Commission a été invitée par plusieurs ministres à intégrer les objectifs des transitions verte et numérique dans le plan de relance. Quelques ministres ont toutefois fait valoir la nécessité de réévaluer certains des objectifs du pacte vert pour l’Europe à la lumière de la crise économique actuelle.

La flexibilité temporaire dans l’application des règles en matière d’aides d’État aux secteurs touchés par la crise liée à la COVID-19 a été appréciée. Plusieurs délégations ont demandé à la Commission de veiller à ce que cette flexibilité n’accentue pas les divergences économiques au sein de l’UE.

Tout en réaffirmant leur soutien au libre-échange et à l’importance économique des chaînes de valeur mondiales en général, les ministres ont souligné la nécessité de garantir l’autonomie stratégique de l’UE en réduisant la dépendance actuelle de l’Union à l’égard des pays tiers pour les approvisionnements critiques, tels que les ingrédients pharmaceutiques et les matières premières.

À l’issue de la vidéoconférence, la présidence croate a publié un communiqué de presse./.

Dernière modification : 19/05/2020

Haut de page