Audition de Bernard Cazeneuve au Parlement européen (Bruxelles, 5 décembre 2016)

Le ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve a été entendu le 5 décembre 2016 par la Commission "libertés publiques, justice et affaires intérieures" du Parlement européen. Il s’est exprimé sur les sujets de lutte contre le terrorisme, de sécurité, ainsi que sur la crise migratoire.

PNG

Retrouvez la vidéo de l’audition de Bernard Cazeneuve par les députés européens ici.

=Communiqué de Bernard CAZENEUVE à l’issue de l’audition au Parlement européen=

"M. Bernard CAZENEUVE, Ministre de l’Intérieur, s’est rendu cet après-midi à Bruxelles pour un entretien avec M. Martin SCHULZ, Président du Parlement européen, suivi d’une audition devant la commission en charge des libertés civiles, de la justice et des affaires intérieures du Parlement européen, deux réunions consacrées à la lutte contre le terrorisme et à la crise migratoire.

Le Ministre de l’Intérieur a remercié les députés européens pour les avancées enregistrées dans ces domaines au cours des derniers mois, en particulier l’adoption de la directive établissant un registre d’enregistrement des noms des passagers des compagnies aériennes, dit « PNR européen », le 14 avril dernier, et la transformation de l’agence Frontex en un véritable corps de garde-frontières et de garde-côtes européen.

Il a également rappelé l’urgence d’aboutir le plus rapidement possible et dans les meilleurs conditions sur deux sujets essentiels actuellement en cours de discussion au Parlement :

D’une part, l’adoption de la révision du code frontières Schengen pour un renforcement des contrôles aux frontières extérieures de l’Union européenne, par l’instauration de contrôles systématiques.

D’autre part, l’adoption de la directive armes à feu révisée, afin de renforcer la lutte contre le trafic d’armes à l’échelle européenne.

Bernard CAZENEUVE a souligné que ces deux points constituent des priorités pour l’ensemble des citoyens européens, dans le double contexte de menace terroriste et de crise migratoire que l’Europe connaît actuellement, et a réaffirmé son souhait d’un dialogue ouvert et direct avec le Parlement européen pour progresser sur l’ensemble de ces sujets"./.

Dernière modification : 09/12/2016

Haut de page