Attentats à Paris

JPEG

> Retrouvez toutes les informations et déclarations françaises sur le site internet du Quai d’Orsay et de l’Elysée.

> Communiqué de presse de Bernard Cazeneuve du dimanche 15 novembre 2015

"Réunion extraordinaire du Conseil Justice et affaires intérieures le vendredi 20 novembre à Bruxelles

Face à l’atrocité des actes terroristes qui ont frappé la France le 13 novembre 2015, notre combat dans la lutte contre le terrorisme doit, plus que jamais, être acharné et résolu. Ce combat doit encore être renforcé à tous les niveaux et en particulier aux niveaux européen et international.

Bernard CAZENEUVE, ministre de l’Intérieur, a donc demandé à M. Timmermans, premier Vice-Président de la Commission européenne et à M. Schneider, Ministre de la sécurité, représentant la Présidence Luxembourgeoise du Conseil de l’Union européenne, de convoquer une réunion extraordinaire du Conseil Justice et affaires intérieures le vendredi 20 novembre à Bruxelles.

Cette réunion doit permettre d’aborder, de manière aussi concrète et opérationnelle que possible, plusieurs sujets identifiés comme prioritaires depuis les attentats de janvier, mais dont il est urgent d’accélérer le calendrier de négociation et de mise en œuvre. Face au niveau de menace pesant sur l’Union européenne, sur ses Etats membres et sur ses citoyens, l’Europe doit se doter d’un PNR européen efficace, d’un cadre pour lutter contre le financement du terrorisme et d’une législation solide et efficace sur le contrôle des armes à feu. Les pays membres de l’UE doivent également renforcer leurs échanges de renseignements et mettre en œuvre des contrôles systématiques et coordonnés aux frontières extérieures de l’Union européenne, à travers une révision ciblée du code frontières Schengen.

Sur tous ces sujets, des avancées concrètes devront être enregistrées au plus vite.
Le ministre de l’Intérieur tient à remercier tous ses homologues européens pour leurs messages de soutien dans l’épreuve que traverse la France et à laquelle nous devons faire face ensemble".

Déclaration des Chefs d’État ou de Gouvernement de l’Union européenne et des dirigeants de ses institutions au sujet des attaques terroristes de Paris (Bruxelles, le 14 novembre 2015)

"L’Union Européenne est profondément choquée et en deuil après les attaques terroristes de Paris. Il s’agit d’une attaque contre nous tous. Nous ferons face à cette menace ensemble, avec tous les moyens nécessaires et une détermination sans faille.

La France est une grande et forte nation. Ses valeurs de liberté, d’égalité et de fraternité ont inspiré et continuent d’inspirer l’Union Européenne. Aujourd’hui nous sommes unis avec le peuple français et le gouvernement de la France. Cet acte terroriste méprisable atteindra l’objectif inverse de celui qui était recherché et qui était de diviser, de faire peur et de semer la haine.

Le bien est plus fort que le mal. Tout ce qui peut être fait au niveau européen pour assurer la sécurité de la France sera fait. Nous ferons ce qui est nécessaire pour vaincre l’extrémisme, le terrorisme et la haine.

Nous, les Européens, nous nous souviendrons tous du 13 novembre 2015 comme d’un jour de deuil européen. Tous les Européens sont invités à se joindre à une minute de silence en mémoire des victimes à midi le lundi 16 novembre".

Déclaration du Parlement européen, du Conseil et de la Commission européenne sur la vague de violence à Paris (Bruxelles, 14 novembre 2015, 1h00)

"Le Parlement européen, le Conseil de l’Union européenne et la Commission européenne, réunis pour préparer le budget de l’Union européenne pour 2016, ont appris la terrible nouvelle d’une vague de violences perpétrée à Paris ce soir.

Les trois institutions condamnent ces actes abjects qui les choquent profondément.

Pensant en particulier aux victimes et à leurs proches, elles tiennent à exprimer conjointement la solidarité de l’Union européenne avec le peuple français dans ces douloureuses circonstances".

Dernière modification : 20/11/2015

Haut de page