Adoption du "Système Entrée/Sortie" par le Parlement européen

=Communiqué de presse du ministère de l’Intérieur : "Adoption du "Système Entrée/Sortie" par le Parlement européen", 25 octobre 2017=

M. Gérard Collomb, ministre d’Etat, ministre de l’Intérieur, salue l’adoption aujourd’hui par le Parlement européen du règlement portant création du « Système entrée/sortie » qui permettra d’enregistrer les données relatives aux entrées et aux sorties des ressortissants de pays tiers en court séjour franchissant les frontières extérieures de l’Union européenne.

Cette initiative, portée par la France après les attentats de 2015, contribue à la lutte contre le terrorisme et à la sécurité des citoyens européens en renforçant les frontières extérieures de l’UE. Elle complète la mise en place depuis le 7 avril 2017 des contrôles systématiques obligatoires pour tous aux frontières extérieures de l’UE.

Le « Système entrée/sortie » permettra l’accès des services de sécurité aux historiques des déplacements de personnes déjà identifiées comme suspectes ou liées à des actes terroristes. Il permettra par ailleurs de retracer a posteriori le parcours des personnes inconnues des bases de données nationales et européennes et recherchées. Ce dispositif s’ajoutera au « PNR européen » qui, dès le 25 mai 2018, recensera les informations sur les passagers aériens.

Le « Système entrée/sortie » permettra également de réduire les temps d’attente lors des vérifications aux frontières extérieures et d’améliorer la qualité de ces vérifications en calculant automatiquement la durée de séjour autorisée pour chaque voyage sur le territoire européen.

La France appuie un lancement opérationnel du « Système entrée/sortie » dès 2020. Elle appelle par ailleurs à étendre dès que possible ce dispositif aux ressortissants européens et aux ressortissants de pays tiers en long séjour./.

Dernière modification : 26/10/2017

Haut de page