54 candidatures pour la création d’Universités européennes

Communiqué de presse du ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation (8 mars 2019)

En écho au discours de la Sorbonne prononcé par le Président de la République le 26 septembre 2017, la Commission européenne a lancé en octobre 2018 le premier appel pilote sur les "Universités européennes", doté de 60 millions d’euros. Elle annonce aujourd’hui avoir reçu 54 candidatures impliquant plus de 300 institutions dans l’ensemble des Etats membres, ainsi qu’en Norvège, en Turquie et en Serbie.

Les universités européennes ont pour objectif de contribuer à promouvoir des valeurs européennes communes et une identité européenne renforcée en réunissant une nouvelle génération d’Européens, tout en faisant progresser la qualité, l’innovation, la performance, l’attractivité et la compétitivité internationale des établissements d’enseignement supérieur afin de contribuer à l’économie du savoir, à l’emploi, à la culture et au bien-être européen. Douze projets d’alliances réunissant des établissements d’au moins trois pays européens commenceront leurs activités à la rentrée 2019. Ils seront financés chacun à hauteur de 5 millions d’euros sur 3 ans. La France accompagnera de son côté à hauteur de 100 millions d’euros sur dix ans dans le cadre du grand plan d’investissement les projets lauréats., mais aussi des projets de bon niveau non lauréats.

Frédérique Vidal, Ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation se félicite du succès de cette initiative : « Comme le souligne la Commission européenne, les candidatures déposées montrent une large diversité de projets en termes de répartition géographique et de type d’établissement, preuve d’un véritable enthousiasme dans toute l’Europe ! Nous devons nous en réjouir, car la création d’universités européennes est un projet ambitieux qui incarne les valeurs fondatrices de l’Europe, développent une Europe du concret au service de la jeunesse et de l’attractivité économique du continent. Cette création contribue à retrouver l’esprit de progrès qui est au cœur de l’appel pour une renaissance européenne lancé par le Président de la République ».

Dernière modification : 12/03/2019

Haut de page